Programme Collège universitaire français – Université d'Etat de Saint-Pétersbourg
Le programme d’enseignement complémentaire
Collège universitaire français
Université d’Etat de Saint-Pétersbourg

Contacts

28 rue Tchaïkovski
«La Maison du juriste»
e-mail: contact@cuf.spbu.ru

Plan d’accès

map2-fr map1-fr

Calendrier

2022 << >>

Archive

Philosophie 2018


26 octobre – 3 novembre 2018

Valeurs du témoignage

Elise Marrou

Sorbonne Université (Faculté des Lettres – UFR de philosophie)

 

Bio-bibliographie de l’enseignant

Élise Marrou est ancienne élève de l’ENS-Ulm. Agrégée et docteure en philosophie contemporaine, elle est maîtresse de conférences à l’UFR de philosophie de Sorbonne Université. Spécialiste de Wittgenstein, elle travaille sur les formes modernes et contemporaines du scepticisme et les transformations contemporaines de la subjectivité. En collaboration avec Lambert Dousson, elle a récemment traduit Politique de l’autonomie musicale de Lydia Goehr (La Rue Musicale, 2016).

Programme du cours

Nous proposerons un parcours qui interroge les différents sens et les valeurs du témoignage. Après une première séance transversale qui présentera les enjeux éthiques, épistémologiques et linguistiques de ce cheminement, nous partirons de la position humienne de la question dans l’Enquête sur l’entendement humain et nous examinerons les différentes manières d’évaluer, après Hume, la crédibilité du témoignage et les spécificités de l’acte de témoigner. Nous nous demanderons en particulier à quelles conditions le témoignage peut constituer une source autonome d’autorité épistémique et d’attestation personnelle. Dans la seconde séquence de ce cours, nous reviendrons sur le rôle central joué par les témoignages dans l’écriture de l’histoire et sur le statut juridique des témoins. Nous examinerons pour terminer de quelles manières la théorie des actes de langage a déplacé les enjeux de la position du problème (nous travaillerons tout d’abord sur la théorie de Searle qui nous permettra de revenir plus finement les distinctions entre asserter, promettre et témoigner pour rejoindre les analyses récentes de Richard Moran), avant de conclure sur la portée éthique de l’attestation.

 

Vendredi 26 octobre 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 1 (avec traduction simultanée)

Valeurs du témoignage

-       Témoigner : perspectives éthiques, épistémologiques et linguistiques.

-       « Le miracle des miracles »

 

Samedi 27 octobre 2018, 10h00-13h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 1 (sans traduction simultanée)

Lectures humiennes

-       Transmission et crédibilité

-       Témoins oculaires et chaîne des témoins.

 

Lundi 30 octobre 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 2 (sans traduction simultanée)

Assentiment et crédulité

-       Les opérations sociales de l’esprit

-       Un principe de crédulité ?

 

Mardi 30 octobre 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 2 (avec traduction simultanée)

Témoignage et engagement

-       « J’y étais ; croyez-moi ».

-       Comment écrit-on l’histoire (selon Paul Ricoeur) ?

 

Mercredi 31  octobre 2018, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 3 (avec traduction simultanée)

Comment écrit-on l’histoire (réponse de Marc Bloch) ?

-       L’épistémologie historique de Marc Bloch.

-       Retour sur L’Apologie pour l’histoire ou le métier d’historien.

 

Jeudi 1er  novembre 2018, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 4 (avec traduction simultanée)

Des témoignages qui résistent l’historiographie

-       Crise du témoignage et témoignage à la limite.

-       La factualisation du récit.

 

Vendredi 2 novembre 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 3 (sans traduction simultanée)

L’acte de témoigner

-       Témoignage et actes de langage.

-       L’acte d’attestation (de Searle à Austin).

 

Samedi 3 novembre 2018, 9h00-12h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 4 (sans traduction simultanée)

Conclusions

-       Témoignage et mémoire.

-       Témoignage et parole donnée.

 

Bibliographie du cours

« Le témoignage, perspectives analytiques, bibliques et ontologiques », décembre 2005, éd. par P. Engel et E. Housset, Philosophie, n°88.

G.E.M. Anscombe, 1981, « Hume and Julius Caesar », The Collected Papers of G. E. M. Anscombe, vol 1, Minneapolis : University of Minnesota Press.

R. Audi, 1997, « The Place of Testimony in the Fabric of Justification and Knowledge », American Philosophical Quaterly, 34 : 405-422.

– 2006, « Testimony, Credulity and Veracity », in Lackey and Sosa (eds.), 2006, 25-48.

J. L. Austin, 1961, Philosophical Papers, Clarendon Press, Oxford.

E. Benveniste, 1969, Le Vocabulaire des institutions indo-européennes, Minuit, Paris.

C. A. J. Coady, 1992, Testimony, Clarendon Press, Oxford.

L. J. Cohen, 1992, An Essay on Belief and Acceptance, Oxford University Press, Oxford.

G. Didi-Huberman, 2003, Images malgré tout, Minuit, Paris.

R. Dulong, 1998, Le témoin oculaire : les conditions sociales de l’attestation personnelle, EHESS, Paris.

R. Foley, 1994, « Egoism in Epistemology », in F. Schmitt, 1994, Socializing Epistemology, Rowman and Littlefield, Inc.

–, Intellectual Trust in Oneself and Others,  Cambridge University Press, Cambridge.

P. Grice, 1989, Studies in the Way of Words, Cambridge : Harvard University Press, Cambridge.

F. Hulak, 2012, Sociétés et mentalités : la science historique de Marc Bloch, Hermann, Paris.

— (2016), “Le tribunal de l’histoire ? Vérité historique et vérité judiciaire”, Revue philosophique de la France et de l’étranger, tome 141.

D. Hume, 1977 (1748), An Enquiry concerning Human Understanding, Eric Steinberg (ed) Indianapolis : Hackett Publishing Company.

–, 1978 (1740), A Treatise of Human Nature, L. A. Selby-Bigge, Oxford University Press, Oxford.

L. Jaffro, 2013, Croit-on comme on veut ?, Vrin, Paris.

M. Kusch, 2002, Knowledge by Agreement : The Programme of Communautarian Epistemology, Clarendon Press, Oxford.

K. Lehrer, Self-Trust : A Study of Reason, Knowledge and Autonomy, Oxford University Press, Oxford.

–, 2006,  « Testimony and Trustworthiness », in Lackey and Sosa (eds.), 145-158.

B. K. Matilal and A. Chakrabarti (eds.), 1994, Knowing from Words, Boston : Kluwer.

J.-L. Poirier, « Le miracle des miracles », accessible ici : http://lyc-sevres.ac-versailles.fr/p_humeJLP.pdf

R. Pouivet, 2003, Qu’est-ce que croire ?, Vrin, Paris.

R. Moran, 2018, The Exchange of Words, Princeton University Press, Princeton.

D. Pritchard, 2004, « The Epistemology of Testimony », Philosophical Studies, 14 : 326-348.

T. Reid, 1983, Inquiry and Essays, R. Bleanblossom and K. Lehrer (eds.),  Indianapolis : Hackett.

P. Ricoeur, 1983, Temps et récit, I, II, III, Seuil, Paris.

—, 1964, Histoire et vérité, Seuil, Paris.

—, 2000, La mémoire, l’histoire, l’oubli, Seuil, Paris.

F. Schmitt, « The Assurance View of Testimony », in Social Epistemology, A. Haddock, A. Millar, and D. Pritchard (eds.), Oxford University Press, Oxford.

J. Searle, 1969, Speech-acts, Cambridge University Press, Cambridge.

M. A. Slote, 1979, « Assertion and Belief » in J. Dancy (ed.) Papers on Language and Logic, Keele : Keele University Library, 177-90.

E. Sosa, 1994, « Testimony and Coherence », in Matilal and Chakrabarti (eds.), 59-67.

J. Thompson, 1990, The Realm of Rights, Harvard University Press, Cambridge.

P. Unger, 1975, Ignorance, Oxford University Press, Oxford.

M. Welbourne, The Community of Knowledge, Atlantic Highlands : The Humanities Press, 1993.

B. Williams, 1973, « Deciding to believe », Problems of the self, Cambridge University Press, Cambridge,  136-151.

–, 2002 Truth and Truthfulness, Princeton University Press, Princeton.

T. Williamson, 1996, « Knowing and Asserting », The Philosophical Review, , 105 : 489-523.

L. Wittgenstein, 1969,  On Certainty, Harper and Row, New York, tr. fr. D. Moyal-Sharrock, 2006, De la certitude, Gallimard, Paris.

L. Zagzebski, 1996,Virtues of the Mind,Cambridge University Press, Cambridge


13 – 21 février 2019

Croyances, idéologie, technologies

Pierre CASSOU-NOGUÈS

Université Paris 8 – Vincennes-Saint-Denis

 

Bio-bibliographie de l’enseignant

Pierre Cassou-Noguès est professeur au département de philosophie à l’université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis. De façon générale, son travail concerne les relations entre Imaginaire et Raison. Dans une perspective critique, il a étudié les oeuvres de scientifiques pour y analyser le rôle de l’imaginaire. Dans une perspective spéculative, il utilise des fictions pour aborder des domaines refoulés par la tradition philosophique.

Il a notamment publié: – Les démons de Gödel. Logique et folie, Paris, Seuil, Coll. « Science ouverte », 2007; réédition augmentée d’une postface, Les démons de Gödel. Logique et folie, Paris, Point-Seuil, 2012.  – La mélodie du tic-tac et autres bonnes raisons de perdre son temps, Paris, Flammarion, 2013 (2nde édition, Paris, Marabout-poche, 2016). - Métaphysique d’un bord de mer, Paris, Cerf, 2016- Un laboratoire philosophique. Autour de Cavaillès, Paris, Vrin, 2017.

 

Programme du cours

Nous nous appuierons sur l’exemple des technologies contemporaines pour discuter du statut et du rôle de la croyance dans la structuration de nos formes de vie. Nous nous attacherons à montrer que le développement des technologies contemporaines ne peut pas être conçu comme un processus nécessaire, ne relève pas seulement d’impératifs pratiques et techniques mais engage tout un contexte idéologique. Dans quelle mesure celui-ci peut-il cependant être compris comme une somme de croyances ? Comment penser le rapport entre idéologie, croyances et formes de vie ?

Le cours suivra un double fil. Les « conférences » porteront sur les technologies contemporaines pour mettre en évidence le rôle de ces éléments idéologiques. Les « séminaires » aborderont plus spécifiquement le rapport entre idéologie, croyance et formes de vie par l’étude de textes philosophiques.

 

Mercredi 13 février 2019, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 1 (avec traduction simultanée)

Croyances, idéologie, technologies. Introduction générale

 

 

Jeudi 14 février 2019, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 2 (avec traduction simultanée)

L’intériorité déplacée des technologies contemporaines (neurosciences et analyse des données)

 

 

Vendredi 15 février 2019, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 1 (sans traduction simultanée)

La question de l’idéologie : Gramsci et Althusser

 

 

Samedi 16 février 2019, 10h00-13h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 2 (sans traduction simultanée)

Althusser dans la philosophie en France : la question du sujet et le rapport à l’épistémologie

 

 

Lundi 18 février 2019, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 3 (avec traduction simultanée)

L’idéologie et le travail du public (télévision et plateformes numériques)

 

 

Mardi 19 février 2019, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 4 (avec traduction simultanée)

La bienveillance du robot : statut et rôle des croyances dans la perception des robots compagnons

 

Mercredi 20 février 2019, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 3 (sans traduction simultanée)

Foules, publics et masses (Tarde, B. Stiegler, Y. Citton)

 

 

Jeudi 21 février 2019, 9h00-12h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 4 (sans traduction simultanée)

Idéologie, contrôle, surveillance (autour de Foucault)

 

 

Bibliographie du cours

Adorno, Theodor W et Horkheimer, Max, Dialectique de la raison, tr. fr. E. Kaufholtz, Paris, Gallimard, 1974.

Althusser, Louis. « Idéologie et appareil idéologique d’Etat » (1970). En ligne :

http://classiques.uqac.ca/contemporains/althusser_louis/ideologie_et_AIE/ideologie_et_AIE.html

Citton, Yves. Pour une écologie de l’attention, Paris, Seuil, 2014

Citton, Yves, Médiarchies, Paris, Seuil, 2017.

Foucault, Michel. Surveiller et punir, Paris, Gallimard, 1975.

Gramsci, Antonio. Cahiers de prison, tr. fr. M. Aymard et al., Paris, Gallimard, 1978, t.3.

Lacan, Jacques. Les quatre concepts fondamentaux de la psychanalyse, Paris, Seuil, 1978.

Macherey, Pierre.  « Michel Foucault et les critiques de l’idéologie », Méthodos, 2016/6. En ligne: https://journals.openedition.org/methodos/4667

Wittgenstein, Ludwig, Recherches philosophiques, tr. fr. Dastur et al., Paris, Gallimard, 2005.

 

 


12 – 20 avril 2019

Histoire des sciences et philosophie

Jean-François BRAUNSTEIN

Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne

 

Bio-bibliographie de l’enseignant

Jean-François Braunstein est professeur de philosophie française contemporaine à l’Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne, membre de l’Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne. Il est notamment l’auteur de  Broussais et le matérialisme. Médecine et philosophie au XIXe siècle, Méridiens-Klincksieck, 1986 ; avec François Bing et Elisabeth Roudinesco (éd.), Actualité de Georges Canguilhem. Le normal et le pathologique, Les empêcheurs de penser en rond, 1998 ; avec E. Pewzner, Histoire de la psychologie, Armand Colin, 1999 ; avec M. Bourdeau, A. Petit, Auguste Comte aujourd’hui, Kimé, 2003 ; Canguilhem, histoire des sciences et politique du vivant, Presses Universitaires de France, 2007 ; L’histoire des sciences. Méthodes, styles et controverses, Vrin, 2008 ; La philosophie de la médecine d’Auguste Comte. Vierge Mère, vaches folles et morts vivants, Presses Universitaires de France, 2009 ; avec P. Schötttler et H. Schmidgen, Epistemology and History. From Bachelard and Canguilhem to Todays’s History of Science, Max Planck Institut für Wissenschaftsgeschichte, 2012 ; avec D. Lorenzini, A. Revel, J. Revel, A. Sforzini, Foucault(s), Editions de la Sorbonne, 2017 ; La phliosophie devenue folle, Grasset, 2018 ; avec E. Jeuland Droit et relation : une approche comparative, IRJS Editions, 2018, avec B. Bensaude-Vincent, J. Gayon, François Dagognet. Philosophe, épistémologue, à paraître, Matériologiques, 2019.

 

Programme du cours

HISTOIRE DES SCIENCES ET PHILOSOPHIE

Synopsis :

On a souvent parlé d’une « tradition française » ou d’une « école française » en histoire des sciences. Il conviendrait sans doute plutôt de parler d’un « style français » en ce domaine, ce qui permettrait de mieux comprendre que, s’il existe un « air de famille » entre les auteurs qui illustrent ce style, notamment Auguste Comte, Gaston Bachelard, Georges Canguilhem ou Michel Foucault,  il existe aussi entre eux des différences de ton et de projets.

Il existe un certain nombre de points communs qui permettent de caractériser ce « style français » en épistémologie. D’abord l’idée que la philosophie des sciences n’est intéressante que si elle est historique, que si elle est une réflexion a posteriori sur des sciences qu’il ne s’agit en aucun cas de fonder. Ce qui implique aussi que la philosophie des sciences prend la diversité des sciences comme un fait et non comme un défaut à corriger par des tentatives d’unification de la science. En second lieu l’idée que cette histoire des sciences n’est pas une histoire comme les autres, qu’elle est « critique » et « philosophique » : c’est une histoire normative (« récurrente » et « jugée » disait Bachelard) alors que l’histoire traditionnelle s’efforce d’être objective. Ensuite il faut noter que cette histoire des sciences vise à poser des questions philosophiques plus générales et s’élargit en une « histoire de la rationalité », qui ne se présente néanmoins pas comme une critique de la rationalité. Cette visée philosophique générale explique en partie l’audience exceptionnelle qu’eurent ces auteurs pour la « french theory » dans son ensemble. Enfin il faut relever que cette histoire des sciences a bien souvent une portée politique, ou éthique, chez la plupart des auteurs qui illustrent ce « style français » de philosophie des sciences. On a quelquefois désigné ce style par le qualificatif d’ « épistémologie historique », chez Bachelard, Canguilhem ou Foucault. Il n’est pas sans intérêt de noter que le grand intérêt actuel, dans le monde anglo-saxon, pour l’ « historical epistemology » de Ian Hacking, Lorraine Daston, Arnold Davidson ou Peter Galison n’a bien sûr pas retrouvé par hasard cette expression inventée en France dès le début du XXe siècle.

Vendredi 12 avril 2019, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 1 (avec traduction simultanée)

Introduction : le « style français » en histoire des sciences

 

Samedi 13 avril 2019, 10h00-13h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 1 (sans traduction simultanée)

Auguste Comte, Abel Rey et l’institutionnalisation de l’histoire des sciences en France

 

Lundi 15 avril 2019, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 2 (avec traduction simultanée)

Auguste Comte : histoire des sciences et politique

 

Mardi 16 avril 2019, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 3 (avec traduction simultanée)

Georges Canguilhem : histoire des sciences et éthique

 

Mercredi 17  avril 2019, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 4 (avec traduction simultanée)

Michel Foucault, historien des sciences ?

 

Jeudi 18 avril 2019, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 2 (sans traduction simultanée)

Canguilhem : le concept de milieu et la critique de la psychologie

 

Vendredi 19 avril 2019, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 3 (sans traduction simultanée)

Foucault , la psychiatrie et la médecine

 

 Samedi 20 avril 2019, 9h00-12h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 4 (sans traduction simultanée) :

Epistémologie historique et « historical epistemology »

 

 

Bibliographie du cours

 

GENERALITES

M. Fichant, « L’épistémologie en France », dans F.Châtelet (dir.), La philosophie au XXe siècle,  Hachette/Marabout, 1973

P. Acot, L’histoire des sciences, Que sais-je ?, PUF, 1999

P. Wagner (dir.), Les philosophes et la science,  Folio-Gallimard, 2002

J.-F. Braunstein, L’histoire des sciences. Méthodes, styles et controverses, Vrin, 2008

 

A. COMTE

Cours de philosophie positive, leçons 1 et 2, Discours sur l’esprit positif, dans A. Comte, Philosophie des sciences, coll. Tel, Gallimard, 1996

* sur Comte

P. Macherey, Comte. La philosophie et les sciences, coll. Philosophies, PUF, 1989

J.-F. Braunstein, La philosophie de la médecine d’Auguste Comte. Vierge Mère, vaches folles et morts vivants, P.U.F., 2009

 

G. BACHELARD

La formation de l’esprit scientifique (1938), ch. 1, « La notion d’obstacle épistémologique », Vrin, 1993

« L’actualité de l’histoire des sciences » (1951)  in  L’engagement rationaliste, PUF, 1972

L’activité rationaliste de la physique contemporaine, PUF, 1965, Introduction, ch. 1 « Les récurrences historiques »

* sur Bachelard

F. Dagognet, Bachelard, sa vie, son oeuvre, PUF, 1965

 

G. CANGUILHEM

La formation du concept de réflexe au XVIIe et XVIIIe siècles, (1955), Vrin, 1977

Le normal et le pathologique, (1966),  Quadrige,  P.U.F., 1991

Etudes d’histoire et de philosophie des sciences concernant les vivants et la vie,  (1968), Vrin, 1994

La connaissance de la vie, Vrin, 1975

Idéologie et rationalité dans l’histoire des sciences de la vie, (1977), Vrin, 1981

* sur Canguilhem

Coll., Georges Canguilhem, philosophe, historien des sciences, Albin Michel, 1993

Coll., Actualité de Georges Canguilhem. Le normal et le pathologique, Les empêcheurs de penser en rond, 1998

J.-F. Braunstein (éd.), Canguilhem. Histoire des sciences et politique du vivant, PUF, 2007

 

M. FOUCAULT

Histoire de la folie (1961), Tel, Gallimard, 1972

Naissance de la clinique. Une archéologie du regard médical, (1963),  coll. Quadrige, PUF 1993

L’ordre du discours, (1971), Gallimard, 1989

* sur Foucault

A. Sheridan, Discours, sexualité et pouvoir. Initiation à Michel Foucault, Mardaga, 1985

D. C.  Hoy (éd.),  Foucault. Lectures critiques, de Boeck, 1989

G. Gutting, Michel Foucault’s Archaeology of Scientific Reason, Cambridge UP, 1989

 

HISTORICAL EPISTEMOLOGY

I. Hacking, L’émergence de la probabilité, Seuil, 2002

I. Hacking, The Taming of Chance, Cambridge UP, 1990

I.. Hacking, L’âme réécrite. Etude sur la personnalité multiple et les sciences de la mémoire, Les empêcheurs de penser en rond, 1998

A. Davidson, L’émergence de la sexualité. Epistémologie historique et formation des concepts, Albin Michel, 2005

L. Daston, P. Galison, Objectivité, Les Presses du réel, 2012

* sur l’Historical Epistemology

T. Sturm, U. Feest (eds.), What (Good) is Historical Epistemology?, Berlin, Max Planck Institute for the History of Science (Preprints; 386), 2009

J.-F. Braunstein, P. Schötttler, H. Schmidgen (eds.), Epistemology and History. From Bachelard and Canguilhem to Todays’s History of Science,  Berlin, Max Planck Institut für Wissenschaftsgeschichte (Preprints ; 434), 2012

 

  Русский      Francais

Catalogue de la bibliothèque

Horaires:
lundi fermée
mardide 14h30 à 19h00
mercredi fermée
jeudi de 14h30 à 19h00
vendredide 14h30 à 19h00
samedi fermée