Programme Collège universitaire français – Université d'Etat de Saint-Pétersbourg
Le programme d’enseignement complémentaire
Collège universitaire français
Université d’Etat de Saint-Pétersbourg

Contacts

28 rue Tchaïkovski
«La Maison du juriste»
Tél.: +7 812 275 51 96
de 10h00 à 16h00
(lundi, mardi, jeudi et vendredi)
e-mail: contact@cuf.spbu.ru

Plan d’accès

map2-fr map1-fr

Calendrier

2019 << >>

Archive

Littérature 2018


La littérature en action : polémique, satire, pamphlet

24 septembre – 2 octobre 2018

Emmanuel BURY

 Professeur à la Faculté des Lettres de Sorbonne Université

 

Bio-bibliographie de l’enseignant

Professeur de littérature française à la Faculté des Lettres de Sorbonne Université, Emmanuel Bury a consacré ses recherches à l’étude des rapports entre littérature et société en France aux XVIIe et XVIIIe siècles et à l’influence de la culture antique (païenne et chrétienne) sur la culture de l’âge classique (de l’humanisme au seuil des Lumières). Après avoir centré ses travaux sur la rhétorique et la poétique classiques et sur la théorie de la traduction (les « Belles Infidèles »), il oriente ses recherches actuelles sur le discours savant et la vie intellectuelle de la République des Lettres, et notamment sur les rapports entre littérature et philosophie (lucianisme, libertinage érudit, dialogue philosophique).

Programme du cours

« La littérature en action : polémique, satire, pamphlet »

Il s’agit dans ce cours d’étudier un corpus de textes représentatifs de la tradition polémique et satirique dans des contextes et à des époques différentes de la littérature française : le 17e siècle, avec les Provinciales de Blaise Pascal, qui reprend cette tradition dans le contexte du débat religieux et politique autour du jansénisme ; le 18e siècle avec un choix de textes « engagés » de Voltaire dans les différentes querelles philosophiques auxquelles il a pris part (contre les jésuites, contre Rousseau, etc.) ; le 19e siècle, avec le grand recueil poétique Châtiments de Victor Hugo, vaste pamphlet politique contre Napoléon III porté par le souffle poétique et la rhétorique de l’indignation héritée de Juvénal. Le cours visera à mettre en lumière la tradition à laquelle appartient cette rhétorique, et la manière dont cette tradition est reprise et réactivée par les trois auteurs, qui mettent la littérature au service de l’action.

 

Lundi 24 septembre 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 1 (avec traduction simultanée)

Présentation générale : la littérature comme action.

1. La tradition polémique : de la rhétorique à la littérature

2. L’héritage satirique dans la littérature française

3. Plasticité des discours et variations polémiques de Pascal à Hugo.

 

Mardi 25 septembre 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 2 (avec traduction simultanée)

Pascal polémiste : le combat des Provinciales

1. Le contexte du débat et le choix d’une arme : la lettre.

2. La mise en scène des premières Provinciales : le rire de Pascal.

3. Le passage à l’indignation : la colère de Pascal.

 

Mercredi 26 septembre 2018, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 1 (sans traduction simultanée)

La parole pamphlétaire : enjeux rhétoriques

  1. Étude détaillée des trois premières Provinciales
  2. Voltaire lecteur de Pascal.

 

Jeudi 27 septembre 2018, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 3 (avec traduction simultanée)

Voltaire satirique : la comédie du monde

  1. Voltaire et les « républicains des lettres »
  2. Voltaire et les jésuites
  3. Voltaire contre Rousseau

 

Vendredi 28 septembre 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 4 (avec traduction simultanée)

Victor Hugo : la Voix du poète au service de la Vérité

1. Hugo politique : l’indignation face au « crime » de Napoléon III.

2. Hugo satirique : l’arme du rire et la force de la caricature.

3. Hugo épique : le renversement du grotesque au sublime.

 

Samedi 29 septembre 2018, 10h00-13h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 2 (sans traduction simultanée)

Rhétorique de l’indignation :

L’exemple de Pascal dans les dernières Provinciales.

L’exemple de Hugo dans le livre VI de Châtiments.

 

Lundi 1er  octobre 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 3 (sans traduction simultanée)

Le langage comme champ de bataille :

1. Dénoncer le langage de l’adversaire

2. Restaurer le sens des mots

 

Mardi 2 octobre 2018, 9h00-12h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 4 (sans traduction simultanée)

Une littérature oratoire ?

-       Qui parle ?

-       L’instance du public, enjeu de la parole en action

 

Bibliographie du cours

Corpus étudié :

Blaise Pascal, Les Provinciales, édition de Michel Le Guern, (Collection Folio classique : no 1860), Paris, Gallimard. 1987.

Voltaire, Écrits satiriques (anthologie GF-Flammarion, n°1536), éd. de Jean Goldzink, Paris, GF, 2014.

Victor Hugo, Les Châtiments, Paris, Livre de Poche (« Les Classiques de Poche »), préface, commentaires et notes de Jean-Marie Gleize et Guy Rosa, Paris, 1985.

 

1. Sur Pascal :

L’édition la plus commode pour l’ensemble des Œuvres de Pascal est celle de Louis Lafuma, Paris, éditions du Seuil (« L’intégrale »), Paris, 1963.

L’édition de référence des Provinciales est celle de L. Cognet (1965), mise à jour par G. Ferreyrolles, Paris, Classiques Garnier, 2010.

Études :

Mesnard, Jean, Pascal, l’homme et l’œuvre, Paris, Hatier, 1967.

Adam, Antoine, « Pascal », dans Histoire de la littérature française au XVIIe siècle, Paris, Del Duca, 1962, t. II, p. 185-301.

Ferreyrolles, Gérard, Blaise Pascal, Les Provinciales, Paris, PUF, 1984 (« Etudes littéraires »).

 

2. Sur Voltaire :

La grande édition des œuvres complètes de Voltaire, due à Louis Moland (1877-1882) est consultable sur Gallica.

Études :

Menant, Sylvain, L’Esthétique de Voltaire, Paris, SEDES, 1995.

Naves, Raymond, Voltaire, l’homme et l’œuvre, Paris, Hatier, 1962 (1ère édition 1938).

Mervaud, Christiane, Voltaire en toutes lettres, Paris, Bordas, 1991.

Pomeau, René, Voltaire par lui-même, Paris, Seuil, 1997 (1ère éd. 1956).

 

3. Sur Hugo :

L’édition des œuvres complètes la plus commode est celle publiée sous la direction de J. Seebacher et G. Rosa dans la collection « Bouquins », Paris, Laffont, 1985-1987 (14 vol.).

Pour les Châtiments, l’édition de la Pléiade (Œuvres poétiques, II) par P. Albouy, Paris, Gallimard, 1967, demeure l’édition de référence.

Études :

Barrère, Jean-Bertrand, Hugo, l’homme et l’œuvre, Paris, Hatier, 1967.

Seebacher Jacques, Victor Hugo ou le calcul des profondeurs, Paris, PUF, 1993.

Seebacher, Jacques, « La polémique chez Victor Hugo », Cahiers de l’Association internationale des études françaises, 31, 1979, p. 207-222.

 


La tentation polémiste dans la poésie française du XIX siècle

6 – 14 novembre 2018

André GUYAUX

Université : Sorbonne Université

 

Bio-bibliographie de l’enseignant

André Guyaux est professeur à l’Université Paris-Sorbonne, où il dirige le centre de recherche sur la littérature française du XIXe siècle. Il est l’auteur de travaux sur Rimbaud (Poétique du fragment. Essai sur les Illuminations de Rimbaud, Neuchâtel, À la Baconnière, 1985 ; Duplicités de Rimbaud, Paris-Genève, Champion-Slatkine, 1991 ; Rimbaud. Cahier de l’Herne, 1993 ; édition des Œuvres complètes, Gallimard, coll. Bibliothèque de la Pléiade, 2009) et sur Baudelaire (Baudelaire. Un demi-siècle de lectures des Fleurs du mal, 1855-1905, PUPS, 2007 ; La Querelle de la statue de Baudelaire, août-décembre 1892, PUPS, 2007 ; édition de Fusées et Mon cœur mis à nu, Gallimard, coll. Folio, 2016). Il s’est également intéressé à d’autres écrivains du XIXe siècle, comme Sainte-Beuve (édition de Volupté, Gallimard, coll. Folio, 1986) et à Huysmans (Cahier de l’Herne, 1985).

 

Programme du cours

Les poètes aiment faire la guerre avec les mots. Toute une tradition existe, dans la poésie française, de la satire, de l’épigramme, de la polémique, en vers comme en prose. Les plus grands poètes s’y sont consacrés, comme Ronsard au XVIe siècle ou Boileau au XVIIe. L’époque romantique a renouvelé cet esprit guerrier en investissant le poète d’un rôle de conducteur de la civilisation, à l’instar de Victor Hugo. Nous étudierons quatre grands moments de ce bellicisme poétisé, correspondant à l’œuvre de quatre grands poètes, Hugo, Baudelaire, Rimbaud, Verlaine.

 

Mardi 6 novembre 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 1 (avec traduction simultanée)

Les combats de Victor Hugo : contre les « démolisseurs » et pour la liberté

 

Mercredi 7 novembre 2018, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 2 (avec traduction simultanée)

Baudelaire contre les préjugés contemporains

 

Jeudi 8 novembre 2018, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 3 (avec traduction simultanée)

Baudelaire autobiographe et pamphlétaire

 

Vendredi 9 novembre 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 1 (sans traduction simultanée)

Lecture de quelques textes satiriques de Baudelaire

 

Samedi 10 novembre 2018, 10h00-13h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 2 (sans traduction simultanée)

Rimbaud poète du sarcasme

 

Lundi 12 novembre 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 4 (avec traduction simultanée)

Rimbaud politique. Des poèmes communards au mythe du Déluge

 

Mardi 13 novembre 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 3 (sans traduction simultanée)

Verlaine et le « comique significatif »

 

Mercredi 14 novembre 2018, 9h00-12h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 4 (sans traduction simultanée)

Un pamphlet méconnu de Verlaine. Le Voyage en France par un Français (1880)

 

Bibliographie du cours

Victor Hugo

« Guerre aux démolisseurs » (1825-1832)

Les Châtiments (1856), présentation par Jean-Marc Hovasse, GF-Flammarion, 1998.

 

Baudelaire

« De l’éreintage » (dans « Conseils aux jeunes littérateurs ») [avril 1846]

Salon de 1846 (« Du chic et du poncif » ; « De M. Horace Vernet » ; « De l’éclectisme et du doute » ; « De M. Ary Scheffer et des singes du sentiment »)

Châtiment de l’orgueil, dans Les Fleurs du Mal

Un plaisant, dans Le Spleen de Paris

« Les drames et les romans honnêtes » (novembre 1851)

« L’école païenne » (janvier 1852)

« Puisque réalisme il y a » [1855]

« Exposition universelle de 1855. Beaux-Arts » (« Méthode de critique. De l’idée moderne du progrès appliqué aux Beaux-Arts »)

Projets de préface pour la 2e édition des Fleurs du Mal

« L’esprit et le style de M. Villemain » [mars 1862]

Projet de lettre à Jules Janin [février 1865]

Fusées et Mon cœur mis à nu [1859-1865], Gallimard, Folio, 2016.

 

Rimbaud

Un cœur sous une soutane

Les Reparties de Nina

L’Éclatante Victoire de Sarrebruck

Les Assis

Les Douaniers

L’Homme juste

Chant de guerre parisien

« Qu’est-ce pour nous pour nous mon cœur… »

Après le Déluge

Démocratie

 

Verlaine

« Monsieur Prudhomme » dans les Poèmes saturniens (1866)

« Vieux coppées », dans Cellulairement ([1873-1875])

Voyage en France par un Français (1880)

« Vous reviendrez bientôt, les mains pleines de pardons », dans Sagesse (1881)

Invectives ([1891-1896])

 


26 février – 6 mars 2019

Les écritures narratives de l’engagement : d’Émile Zola à Robert Antelme

Denis BERTRAND

Université Paris 8 – Vincennes-Saint-Denis

 

Bio-bibliographie de l’enseignant

Professeur de sémiotique littéraire à l’Université Paris 8-Vincennes-Saint-Denis, spécialisé dans l’étude du genre romanesque (XIXe-XXe s.), D. Bertrand enseigne également la sémiotique des discours médiatique et politique au Nouveau Collège d’Etudes Politiques (NCEP, Paris 8/Paris 10). Ancien président de l’Association Française de Sémiotique, consultant pour les institutions et entreprises, chroniqueur à la télévision (Public Sénat), il est aussi membre du Conseil Scientifique de la Ville de Paris.

Parmi ses publications, on peut retenir les ouvrages en théorie de la littérature (L’espace et le sens. Germinal d’E. Zola,  Paris-Amsterdam, Hadès-Benjamins, 1985, Précis de sémiotique littéraire, Paris, Nathan, 2000, Montaigne. « De l’expérience », Paris, Gallimard, 2002) et en analyse des discours sociaux et politiques (Parler pour convaincre. Rhétorique et discours, Paris, Gallimard, 2000, Parler pour gagner. Sémiotique des discours de la campagne présidentielle 2007, Paris, Presses de Science-Po, 2007) ; la direction d’ouvrages collectifs (Régimes sémiotiques de la temporalité. La flèche brisée du temps, Paris, PUF, 2006, avec J. Fontanille ;  Croyance, crédit, créance. Autour de l’œuvre de Jean-Michel Rey, Paris, Hermann, 2012, avec C. Doumet et B. Clément ; La Parole aux animaux. Conditions d’extension de l’énonciation, Paris, site Fabula – en ligne, 2018, avec M. Costantini) ; ainsi que de nombreux articles et chapitres de livres, dont, récemment : « Les régimes d’immanence, entre narratologie et narrativité, 2016 ; « Le durable. Enjeux sémiotiques de l’aspectualité », 2017 ; « Sémiotique et science politique », 2018 ; « La ligne et le son », 2018 ; « Sémiotique, littérature et nouvelle herméneutique », 2019.

 

Programme du cours

« L’homme est un animal politique parce qu’il est un animal littéraire, parce qu’il se laisse détourner de sa condition naturelle par le pouvoir des mots », écrit le philosophe Jacques Rancière (Le partage du sensible, Paris, La Fabrique, 2000). Cette phrase indique la double orientation du séminaire proposé : d’un côté, l’écriture littéraire narrative, analysée dans une perspective sémiotique, au plus près de la lettre du texte et du sens, et de l’autre la problématique de l’engagement politique associée aux interrogations sur la fiction. La réflexion théorique et méthodologique – notre approche sera celle de la sémiotique textuelle – se déroulera selon une trame historique : nous commencerons avec le naturalisme (É. Zola et Les soirées de Médan), nous poursuivrons avec A. Gide, celui du « Retour de l’URSS » mais surtout des Faux monnayeurs, où la crise de l’écriture romanesque est liée à l’avènement de la contingence généralisée – y compris politique ; cette crise sera aussi envisagée à travers la théorie de « l’écriture émotive » de L.-F. Céline (de Mort à crédit à Féérie pour une autre fois) ; elle se prolongera avec l’écriture de l’indicible, celle de l’impossible récit des camps de la mort nazis autour de l’œuvre majeure de R. Antelme, L’espèce humaine ; et elle s’achèvera, avec A. Camus et J.-P. Sartre, sur la question de la littérature « engagée ».

 

Mardi 26 février 2019, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 1 (avec traduction simultanée)

Sémiotique, littérature et engagement

-      Distanciation (fiction, théorie) et implication (sujet, corps)

-      Le naturalisme et la guerre : Les soirées de Médan, Zola, Maupassant, Huysmans, …

 

Mercredi 27 février 2019, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 2 (avec traduction simultanée)

Enonciation : au risque de la parole

-      L’énonciation en  sémiotique : de la structure formelle au tournant phénoménologique

-      Parole et histoire : « J’accuse », d’Emile Zola

 

Jeudi 28 février 2019, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 1 (sans traduction simultanée)

André Gide et l’excitation de la contingence

-      Le spectre du « faux » dans Les faux monnayeurs

-      A. Gide : crise de la narration et crise du sens. La contingence généralisée

 

Vendredi 1er  mars 2019, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 3 (avec traduction simultanée)

La question de la véridiction, entre fiction, narration et réalité

-      Véridiction, vérité et fake news

-      A. Gide, Le retour de l’U.R.S.S.

 

Samedi 2 mars 2019, 10h00-13h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 2 (sans traduction simultanée)

Discours de la passion et simulacres : l’écriture émotive

-      Accusation, justification, plaidoyer : L.-F. Céline, Entretiens avec le professeur Y.

-      Style et « écriture émotive » : analyse d’exemples, Mort à crédit et Féérie pour une autre fois

 

Lundi 4 mars 2019, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 4 (avec traduction simultanée)

Expérience et narration : l’écriture de l’expérience extrême

-      Dire l’indicible, représenter l’irreprésentable

-      Le semi-symbolisme. Robert Antelme, L’espèce humaine.

 

Mardi 5 mars 2019, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 3 (sans traduction simultanée)

Engagement / détachement. Le neutre

-      Axiologies : esthétique et éthique

-      Responsabilité, remords, culpabilité. Albert Camus, La chute.

 

Mercredi 6 mars 2019, 9h00-12h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 4 (sans traduction simultanée)

Littérature et conflit : les armes du combat

-      L’écrivain  engagé (Jean-Paul Sartre)

-      Entre théorie et engagement : bilan du séminaire

 

Bibliographie du cours

 

1. Textes étudiés (notre corpus : à lire)

 

ANTELME, Robert, L’espèce humaine (1957), Paris, Gallimard, « Tel », n° 26, 1978.

CAMUS, Albert, La chute, Paris, Gallimard, 1956.

GIDE, André, Les faux-monnayeurs (1925, NRF), Paris, Gallimard, « Folio », 1977.

ZOLA, Emile, « J’accuse » (1898), Paris, Gallimard, Folio+ Collège, n° 30, 2003.

ZOLA, Emile, MAUPASSANT, Guy de, HUYSMANS, K. J., CEARD, H., et al., Les soirées de Médan (1880), Paris, Grasset, Les cahiers rouges, 2003.

 

2. Textes théoriques et critiques et quelques autres œuvres sur le même thème

 

BERTRAND, Denis, Précis de sémiotique littéraire, Paris, Nathan-Université, 1980.

CAMUS, Albert, Discours de suède, Paris, Gallimard, 1958.

CELINE, Louis-Ferdinand, Féerie pour une autre fois, Paris, Gallimard, « La Pléiade ».

GIDE, André, Retour de l’U.R.S.S. (1936), suivi de Retouches à mon « Retour de l’U.R.S.S », Paris, Gallimard, « Folio », n° 4984, 2009.

GREIMAS, Algirdas Julien, et COURTES, Joseph, Sémiotique. Dictionnaire raisonné de la théorie du langage, Paris, Hachette, 1976.

MALRAUX, André, L’espoir, Paris, Gallimard, collection « Folio », 1e édition 1937.

PAGES, Alain, Emile Zola, un intellectuel dans l’affaire Dreyfus, Paris, Librairie Séguier, 1991.

RENARD, Jules, …

REY, Jean-Michel, Colère de Péguy (1987), Paris, Fayard, 2014.

SARTRE, Jean-Paul, Qu’est-ce que la littérature ? (1947), Paris, Gallimard, « Idées », n°58, 1964.

ZOLA, Émile, Mes haines (1866), Paris, GF (n° 1489) – Littérature et civilisation, « Littérature classique », 2012.

 

 

 

  Русский      Francais

Réseaux sociaux

 

Afin de recevoir automatiquement les nouvelles publications du Collège, pensez à vous abonner à nos pages des réseaux sociaux.

Catalogue de la bibliothèque

Horaires:
lundi fermée
mardi15h - 19h00
mercredi fermée
jeudi 15h - 19h00
vendredi fermée
samedi fermée