Programme Collège universitaire français – Université d'Etat de Saint-Pétersbourg
Collège universitaire français
Université d’Etat de Saint-Pétersbourg

Contacts

28 rue Tchaïkovski
«La Maison du juriste»
Tél.: +7 812 275 51 96
de 10h00 à 16h00
(lundi, mardi, jeudi et vendredi)
e-mail: contact@cuf.spbu.ru

Plan d’accès

map1-fr map2-fr

Calendrier

2017 << >>

Archive

Sociologie


 

13 – 21 octobre 2017

Introduction générale à la sociologie

Julien DUVAL 

CNRS-EHESS

 

Bio-bibliographie de l’enseignant

Julien Duval est directeur de recherche en sociologie au Centre national de la recherche scientifique (CNRS). Il travaille à Paris au Centre européen de sociologie et de science politique (CESSP). Ses recherches ont porté sur le journalisme économique (Critique de la raison journalistique, Paris, Le Seuil, 2004), sur la sécurité sociale (Le mythe du « trou de la Sécu », Paris, Raisons d’agir, 2007), sur le cinéma (Le cinéma au XXe siècle, à paraître à CNRS Éditions en 2016), avec un intérêt particulier pour les transformations qui traversent ces secteurs au cours de la période contemporaine dans un pays comme la France. Parallèlement à ces travaux de recherche, il s’est intéressé à des questions de sociologie générale : il a contribué à un livre sur L’Enquête sociologique (Paris, PUF, 2010) et a consacré plusieurs enseignements et articles à des usages en sociologie de techniques statistiques. Il a également coordonné avec Philippe Coulangeon deux ouvrages sur la postérité dans la sociologie contemporaine du livre de Pierre Bourdieu, La Distinction (Trente ans après La Distinction, Paris, La Découverte, 2013 ; The Routledge Companion to Bourdieu’s Distinction, Londres, Routledge, 2014).

Programme du cours

L’enseignement proposera un cours d’introduction à la sociologie. Les cours magistraux proposeront des synthèses sur trois moments importants de l’histoire de la discipline. On traitera dans un premier temps (Cours 1 et 2) de la genèse de la discipline et de la formulation des grandes théories sociologiques que proposent à la fin du xixe siècle et au début du xxe siècle Emile Durkheim, Karl Marx et Max Weber. On évoquera dans un deuxième temps (Cours 3) des développements que la sociologie a connus aux Etats-Unis, principalement après la deuxième guerre mondiale, avec l’apparition de nouveaux courants théoriques (notamment, l’interactionnisme et l’ethnométhodologie) et surtout le développement d’une sociologie empirique associée au perfectionnement des méthodes statistiques ou aux méthodes qualitatives. Dans un troisième temps (Cours 4), on traitera de la période contemporaine et notamment de l’entreprise de sociologie générale développée par Pierre Bourdieu dans les dernières décennies du xxe siècle avec l’objectif de rassembler les acquis de la discipline. Les séances de séminaires porteront sur des textes des auteurs et traditions sociologiques présentées dans le cours. Ces textes se rapporteront principalement au thème « circulations, réseaux et communications ». Elles comporteront également une partie de tutorat.

 

Vendredi 13 octobre 2016, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 1 (avec traduction simultanée)

 Les origines de la sociologie et le projet durkheimien

 

Samedi 14 octobre 2016, 10h00-13h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 1 (sans traduction simultanée)

Autour de textes des sociologues durkheimiens

 

Lundi 16 octobre 2016, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 2 (avec traduction simultanée)

Les traditions marxiste et weberienne

 

Mardi 17 octobre 2016, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 3 (avec traduction simultanée)

Les développements théoriques et empiriques de la sociologie aux États-Unis (1920-1970)

 

Mercredi 18 octobre 2016, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 4 (avec traduction simultanée)

La sociologie contemporaine et la théorie sociale de Pierre Bourdieu

 

Jeudi 19 octobre 2016, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 2 (sans traduction simultanée)

Autour de textes de Max Weber et de Karl Marx

 

Vendredi 20 octobre 2016, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 3 (sans traduction simultanée)

Autour de textes de Paul Lazarsfeld, Erving Goffman, Howard Becker, Edward T. Hall, Harold Garfinkel

 

Samedi 21 octobre 2016, 9h00-12h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 4 (sans traduction simultanée)

Autour de textes de Pierre Bourdieu

 

Bibliographie du cours

Aron Raymond, Les Etapes de la Pensée sociologique (1967), Paris, Gallimard, « Tel ».

Bourdieu Pierre, Chamboredon Jean-Claude, Passeron Jean-Claude, Le Métier de sociologue, Paris, Mouton, 1968.

Bourdieu Pierre, Questions de sociologie, Paris, Minuit, 1980 (poche : Minuit, 2002).

Durkheim Émile, Les Règles de la méthode sociologique (1895) : Paris, P.U.F., coll. « Quadrige » (Poche : Flammarion, coll. « Champs »).

Elias Norbert, « Qu’est-ce que la sociologie ? », Paris, Pandora (poche : Pocket, « Agora »).

Heilbron Johan, The Rise of Social Theory (Pays Bas, 1990), University of Minesota, « Contradictions of Modernity », 1995.

Mauss Marcel, Essais de Sociologie, Paris, Le Seuil, Coll. « Points », 1971 (édition abrégée poche de M. Mauss, Œuvres, Ed. de Minuit, 1968-1969).

Weber Max, L’éthique protestante et l’esprit du capitalisme, Paris, Agora, Pocket.

Winkin Yves, La Nouvelle Communication, Paris, Ed. du Seuil, Coll. « Points », 2e éd. : 2000.

Wright Mills Charles, L’Imagination sociologique (1957), Paris, La Découverte, Coll. « Poche ».


6 – 14 décembre 2017

Sociologie d’internet

Eric DAGIRAL

Université Paris-Descartes

 

Bio-bibliographie de l’enseignant

Éric Dagiral est maître de conférences en sociologie à l’Université Paris Descartes et membre du CERLIS (Centre de Recherche sur les Liens Sociaux, CNRS, Université Paris Descartes et Sorbonne Nouvelle). Il conduit des recherches sur la conception et les usages des techniques d’information et de communication. Après avoir travaillé sur l’émergence de l’administration électronique et les débuts de la déclaration de l’impôt par internet, il a étudié la construction de l’information en santé ainsi que les reconfigurations du travail journalistique en ligne. Il coordonne actuellement un projet de recherche financé par l’ANR consacré aux usages sociaux du Quantified Self et aux technologies numériques d’auto-mesure associées. Derniers ouvrages parus : Sociologie d’internet (avec Jean-Samuel Beuscart et Sylvain Parasie, Armand Colin, 2016) et L’ordinaire d’internet. Le web dans nos pratiques et relations sociales (coordonné avec Olivier Martin, Armand Colin, 2016).

Bibliographie récente :

-        Beuscart J.-S., Dagiral É. et Parasie S. (2016), Sociologie d’internet, Paris, Armand Colin.

-        Martin O. et Dagiral É. (coord.) (2016), L’ordinaire d’internet. Le web dans nos pratiques et relations sociales, Paris, Armand Colin.

-        Dagiral É., Jouzel J.-N., Mias A. et Peerbaye A. (2016), « Mesurer pour prévenir ? Entre mise en nombre et mise en ordre » (introduction du numéro thématique coordonné), Terrains et travaux, n°28, p. 5-20.

-        Dagiral É. et Peerbaye A. (2016), « Making Knowledge in Boundary Infrastructures: Inside and Beyond a Database for Rare Diseases », Science & Technology Studies, vol. 29, n°2, p. 44-61.

 

Programme du cours

Comment internet modifie-t-il nos façons d’étudier, de travailler, de se rencontrer, de militer ou de se cultiver ? Cet enseignement propose de revenir sur la façon dont la sociologie s’est saisie d’internet et des techniques d’information et de communication en revisitant les grandes promesses associées à cette technologie : renouvellement des façons de se présenter et de faire des rencontres, démocratisation et empowerment des individus et des groupes sociaux. Pour ce faire, il s’appuie sur un ensemble de travaux francophones et anglo-saxons consacrés à la conception et aux usages d’internet. La synthèse de ces travaux nous conduira également à explorer la façon dont le sociologue peut s’y prendre pour enquêter « sur et par internet », à réfléchir en retour à ce qu’internet fait à la sociologie.

 

Mercredi 6 décembre 2017, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 1 (avec traduction simultanée)

Introduction. Faire la sociologie d’internet ? Éléments d’histoire sociologique d’Internet

 

Jeudi 7 décembre 2017, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 2 (avec traduction simultanée)

Sociologie des interactions, de la présentation de soi et des sociabilités en ligne

 

Vendredi 8 décembre 2017, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 1 (sans traduction simultanée)

Séminaire d’approfondissement (1) : sociologie historique et politique d’Internet, autour de deux extraits d’ouvrages de Fred Turner (sur la cyberculture) et de Benjamin Peters (sur l’histoire des projets de réseaux informatiques soviétiques, si cela vous semble possible !)

 

Samedi 9 décembre 2017, 10h00-13h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 2 (sans traduction simultanée)

Première séance de séminaire consacrée aux mémoires de Master ; questions de méthodes : enquêter sur/avec internet ?

 

Lundi 11 décembre 2017, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 3 (avec traduction simultanée)

Internet et démocratisation

 

Mardi 12 décembre 2017, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 4 (avec traduction simultanée)

Une nouvelle économie numérique ?

 

Mercredi 13 décembre 2017, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 3 (sans traduction simultanée)

Séminaire d’approfondissement (2) : enjeux contemporains du numérique : autour de l’ouvrage de Dominique Cardon, À quoi rêvent les algorithmes ? Nos vies à l’heure des big data, Paris, Seuil.

 

Jeudi 14 décembre 2017, 9h00-12h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 4 (sans traduction simultanée)

Seconde séance de séminaire consacrée aux mémoires de Master

 

Bibliographie du cours

 

-        Martin O. et Dagiral É. (coord.) (2016), L’ordinaire d’internet. Le web dans nos pratiques et relations sociales, Paris, Armand Colin : introduction de l’ouvrage ; chapitres 1, 4 et 6 plus particulièrement

-         ??? à voir selon ce qui est envisagé à travers la « préparation aux enseignements et le temps qui y est consacré par les étudiants. Les chapitres choisis de l’ouvrage ci-dessus permettent précisément une introduction à une sociologie des TIC / d’Internet  / du numérique à un niveau licence / grand public, qui serait systématisée à l’occasion des quatre cours magistraux sur la base du manuel Sociologie d’internet, qui me servirait d’appui…

 

 

  Русский      Francais

Réseaux sociaux


Afin de recevoir automatiquement les nouvelles publications du Collège, pensez à vous abonner à nos pages des réseaux sociaux.

Catalogue de la bibliothèque

Horaires:
lundi 15h - 19h30
mardi15h - 19h30
mercredi15h - 19h30
jeudi 15h - 19h30
vendredifermée
samedi 10h - 14h