List subjects  |  Programme Collège universitaire français – Université d'Etat de Saint-Pétersbourg
Programme Collège universitaire français – Université d'Etat de Saint-Pétersbourg
Collège universitaire français
Université d’Etat de Saint-Pétersbourg

Contacts

28 rue Tchaïkovski
«La Maison du juriste»
Tél.: +7 812 275 51 96
de 10h00 à 16h00
(lundi, mardi, jeudi et vendredi)
e-mail: contact@cuf.spbu.ru

Plan d’accès

map2-fr map1-fr

Calendrier

2018 << >>

Archive

Droit – William BENESSIANO

15 – 23 novembre 2018

Droit constitutionnel

William BENESSIANO

Université d’Aix-Marseille

 

Programme du cours

Ce cours de droit constitutionnel comportera deux grandes parties : une partie relative à la théorie générale (l’État, la démocratie, la Constitution, la séparation des pouvoirs et la justice constitutionnelle) et l’autre consacrée à l’étude de la Ve République (équilibre général, évolutions, légitimité, fonctions, statut et contrôle des institutions)

 

Jeudi 15 novembre 2018, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 1 (avec traduction simultanée)

Le droit constitutionnel, droit de la Constitution

-       partie 1 La place de la Constitution

-       partie 2 La fabrique des constitutions

-       partie 3 la garantie de la Constitution

 

Vendredi 16 novembre 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 2 (avec traduction simultanée)

Le droit constitutionnel, source de légitimation et de contrôle du pouvoir

-       partie 1 : légitimation du pouvoir

-       partie 2 : contrôle du pouvoir

 

Samedi 17 novembre 2018, 10h00-13h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 1

L’État, cadre territorial du droit constitutionnel

-       partie 1 : Qu’est-ce qu’un État ?

-       partie 2 : les formes d’État

 

Lundi 19 novembre 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 3

Les fondements de la Ve République

-       partie 1 : un cadre juridique modifiable

-       partie 2 : une pratique contingente

 

Mardi 20 novembre 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 4 (avec traduction simultanée)

Le pouvoir exécutif

-       partie 1 : Légitimité et responsabilité

-       partie 2 : Compétences

 

Mercredi 21 novembre 2018, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 5 (avec traduction simultanée)

Le Parlement

-       partie 1 : déclin du Parlement sous la Ve République ?

-       partie 2 : les procédures législatives

 

Jeudi 22 novembre 2018, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 6 (avec traduction simultanée)

Le Conseil constitutionnel

-       partie 1 : membres et requérants

-       partie 2 : attributions

-       partie 3 : décisions

 

Vendredi 23 novembre 2018, 9h00-12h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 2 (sans traduction simultanée)

Les rapports entre les pouvoirs

-       partie 1 : L’article 49 de la Constitution

-       partie 2 : L’information et l’évaluation

-       partie 3 : les autorisations

 

Bibliographie du cours

Favoreu (L.) et alii, Droit constitutionnel, Dalloz ;

Duhamel (O.) et Tusseau (G.), Droit constitutionnel et institutions politiques, Seuil.

Littérature – André GUYAUX

6 – 14 novembre 2018

La tentation polémiste dans la poésie française du XIX siècle

André GUYAUX

Université : Sorbonne Université

 

Bio-bibliographie de l’enseignant

André Guyaux est professeur à l’Université Paris-Sorbonne, où il dirige le centre de recherche sur la littérature française du XIXe siècle. Il est l’auteur de travaux sur Rimbaud (Poétique du fragment. Essai sur les Illuminations de Rimbaud, Neuchâtel, À la Baconnière, 1985 ; Duplicités de Rimbaud, Paris-Genève, Champion-Slatkine, 1991 ; Rimbaud. Cahier de l’Herne, 1993 ; édition des Œuvres complètes, Gallimard, coll. Bibliothèque de la Pléiade, 2009) et sur Baudelaire (Baudelaire. Un demi-siècle de lectures des Fleurs du mal, 1855-1905, PUPS, 2007 ; La Querelle de la statue de Baudelaire, août-décembre 1892, PUPS, 2007 ; édition de Fusées et Mon cœur mis à nu, Gallimard, coll. Folio, 2016). Il s’est également intéressé à d’autres écrivains du XIXe siècle, comme Sainte-Beuve (édition de Volupté, Gallimard, coll. Folio, 1986) et à Huysmans (Cahier de l’Herne, 1985).

 

Programme du cours

Les poètes aiment faire la guerre avec les mots. Toute une tradition existe, dans la poésie française, de la satire, de l’épigramme, de la polémique, en vers comme en prose. Les plus grands poètes s’y sont consacrés, comme Ronsard au XVIe siècle ou Boileau au XVIIe. L’époque romantique a renouvelé cet esprit guerrier en investissant le poète d’un rôle de conducteur de la civilisation, à l’instar de Victor Hugo. Nous étudierons quatre grands moments de ce bellicisme poétisé, correspondant à l’œuvre de quatre grands poètes, Hugo, Baudelaire, Rimbaud, Verlaine.

 

Mardi 6 novembre 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 1 (avec traduction simultanée)

Les combats de Victor Hugo : contre les « démolisseurs » et pour la liberté

 

Mercredi 7 novembre 2018, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 2 (avec traduction simultanée)

Baudelaire contre les préjugés contemporains

 

Jeudi 8 novembre 2018, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 3 (avec traduction simultanée)

Baudelaire autobiographe et pamphlétaire

 

Vendredi 9 novembre 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 1 (sans traduction simultanée)

Lecture de quelques textes satiriques de Baudelaire

 

Samedi 10 novembre 2018, 10h00-13h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 2 (sans traduction simultanée)

Rimbaud poète du sarcasme

 

Lundi 12 novembre 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 4 (avec traduction simultanée)

Rimbaud politique. Des poèmes communards au mythe du Déluge

 

Mardi 13 novembre 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 3 (sans traduction simultanée)

Verlaine et le « comique significatif »

 

Mercredi 14 novembre 2018, 9h00-12h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 4 (sans traduction simultanée)

Un pamphlet méconnu de Verlaine. Le Voyage en France par un Français (1880)

 

Bibliographie du cours

Victor Hugo

« Guerre aux démolisseurs » (1825-1832)

Les Châtiments (1856), présentation par Jean-Marc Hovasse, GF-Flammarion, 1998.

 

Baudelaire

« De l’éreintage » (dans « Conseils aux jeunes littérateurs ») [avril 1846]

Salon de 1846 (« Du chic et du poncif » ; « De M. Horace Vernet » ; « De l’éclectisme et du doute » ; « De M. Ary Scheffer et des singes du sentiment »)

Châtiment de l’orgueil, dans Les Fleurs du Mal

Un plaisant, dans Le Spleen de Paris

« Les drames et les romans honnêtes » (novembre 1851)

« L’école païenne » (janvier 1852)

« Puisque réalisme il y a » [1855]

« Exposition universelle de 1855. Beaux-Arts » (« Méthode de critique. De l’idée moderne du progrès appliqué aux Beaux-Arts »)

Projets de préface pour la 2e édition des Fleurs du Mal

« L’esprit et le style de M. Villemain » [mars 1862]

Projet de lettre à Jules Janin [février 1865]

Fusées et Mon cœur mis à nu [1859-1865], Gallimard, Folio, 2016.

 

Rimbaud

Un cœur sous une soutane

Les Reparties de Nina

L’Éclatante Victoire de Sarrebruck

Les Assis

Les Douaniers

L’Homme juste

Chant de guerre parisien

« Qu’est-ce pour nous pour nous mon cœur… »

Après le Déluge

Démocratie

 

Verlaine

« Monsieur Prudhomme » dans les Poèmes saturniens (1866)

« Vieux coppées », dans Cellulairement ([1873-1875])

Voyage en France par un Français (1880)

« Vous reviendrez bientôt, les mains pleines de pardons », dans Sagesse (1881)

Invectives ([1891-1896])

 

Philosophie – Elise Marrou

26 octobre – 3 novembre 2018

Valeurs du témoignage

Elise Marrou

Sorbonne Université (Faculté des Lettres – UFR de philosophie)

 

Bio-bibliographie de l’enseignant

Élise Marrou est ancienne élève de l’ENS-Ulm. Agrégée et docteure en philosophie contemporaine, elle est maîtresse de conférences à l’UFR de philosophie de Sorbonne Université. Spécialiste de Wittgenstein, elle travaille sur les formes modernes et contemporaines du scepticisme et les transformations contemporaines de la subjectivité. En collaboration avec Lambert Dousson, elle a récemment traduit Politique de l’autonomie musicale de Lydia Goehr (La Rue Musicale, 2016).

Programme du cours

Nous proposerons un parcours qui interroge les différents sens et les valeurs du témoignage. Après une première séance transversale qui présentera les enjeux éthiques, épistémologiques et linguistiques de ce cheminement, nous partirons de la position humienne de la question dans l’Enquête sur l’entendement humain et nous examinerons les différentes manières d’évaluer, après Hume, la crédibilité du témoignage et les spécificités de l’acte de témoigner. Nous nous demanderons en particulier à quelles conditions le témoignage peut constituer une source autonome d’autorité épistémique et d’attestation personnelle. Dans la seconde séquence de ce cours, nous reviendrons sur le rôle central joué par les témoignages dans l’écriture de l’histoire et sur le statut juridique des témoins. Nous examinerons pour terminer de quelles manières la théorie des actes de langage a déplacé les enjeux de la position du problème (nous travaillerons tout d’abord sur la théorie de Searle qui nous permettra de revenir plus finement les distinctions entre asserter, promettre et témoigner pour rejoindre les analyses récentes de Richard Moran), avant de conclure sur la portée éthique de l’attestation.

 

Vendredi 26 octobre 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 1 (avec traduction simultanée)

Valeurs du témoignage

-       Témoigner : perspectives éthiques, épistémologiques et linguistiques.

-       « Le miracle des miracles »

 

Samedi 27 octobre 2018, 10h00-13h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 1 (sans traduction simultanée)

Lectures humiennes

-       Transmission et crédibilité

-       Témoins oculaires et chaîne des témoins.

 

Lundi 30 octobre 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 2 (sans traduction simultanée)

Assentiment et crédulité

-       Les opérations sociales de l’esprit

-       Un principe de crédulité ?

 

Mardi 30 octobre 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 2 (avec traduction simultanée)

Témoignage et engagement

-       « J’y étais ; croyez-moi ».

-       Comment écrit-on l’histoire (selon Paul Ricoeur) ?

 

Mercredi 31  octobre 2018, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 3 (avec traduction simultanée)

Comment écrit-on l’histoire (réponse de Marc Bloch) ?

-       L’épistémologie historique de Marc Bloch.

-       Retour sur L’Apologie pour l’histoire ou le métier d’historien.

 

Jeudi 1er  novembre 2018, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 4 (avec traduction simultanée)

Des témoignages qui résistent l’historiographie

-       Crise du témoignage et témoignage à la limite.

-       La factualisation du récit.

 

Vendredi 2 novembre 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 3 (sans traduction simultanée)

L’acte de témoigner

-       Témoignage et actes de langage.

-       L’acte d’attestation (de Searle à Austin).

 

Samedi 3 novembre 2018, 9h00-12h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 4 (sans traduction simultanée)

Conclusions

-       Témoignage et mémoire.

-       Témoignage et parole donnée.

 

Bibliographie du cours

« Le témoignage, perspectives analytiques, bibliques et ontologiques », décembre 2005, éd. par P. Engel et E. Housset, Philosophie, n°88.

G.E.M. Anscombe, 1981, « Hume and Julius Caesar », The Collected Papers of G. E. M. Anscombe, vol 1, Minneapolis : University of Minnesota Press.

R. Audi, 1997, « The Place of Testimony in the Fabric of Justification and Knowledge », American Philosophical Quaterly, 34 : 405-422.

– 2006, « Testimony, Credulity and Veracity », in Lackey and Sosa (eds.), 2006, 25-48.

J. L. Austin, 1961, Philosophical Papers, Clarendon Press, Oxford.

E. Benveniste, 1969, Le Vocabulaire des institutions indo-européennes, Minuit, Paris.

C. A. J. Coady, 1992, Testimony, Clarendon Press, Oxford.

L. J. Cohen, 1992, An Essay on Belief and Acceptance, Oxford University Press, Oxford.

G. Didi-Huberman, 2003, Images malgré tout, Minuit, Paris.

R. Dulong, 1998, Le témoin oculaire : les conditions sociales de l’attestation personnelle, EHESS, Paris.

R. Foley, 1994, « Egoism in Epistemology », in F. Schmitt, 1994, Socializing Epistemology, Rowman and Littlefield, Inc.

–, Intellectual Trust in Oneself and Others,  Cambridge University Press, Cambridge.

P. Grice, 1989, Studies in the Way of Words, Cambridge : Harvard University Press, Cambridge.

F. Hulak, 2012, Sociétés et mentalités : la science historique de Marc Bloch, Hermann, Paris.

— (2016), “Le tribunal de l’histoire ? Vérité historique et vérité judiciaire”, Revue philosophique de la France et de l’étranger, tome 141.

D. Hume, 1977 (1748), An Enquiry concerning Human Understanding, Eric Steinberg (ed) Indianapolis : Hackett Publishing Company.

–, 1978 (1740), A Treatise of Human Nature, L. A. Selby-Bigge, Oxford University Press, Oxford.

L. Jaffro, 2013, Croit-on comme on veut ?, Vrin, Paris.

M. Kusch, 2002, Knowledge by Agreement : The Programme of Communautarian Epistemology, Clarendon Press, Oxford.

K. Lehrer, Self-Trust : A Study of Reason, Knowledge and Autonomy, Oxford University Press, Oxford.

–, 2006,  « Testimony and Trustworthiness », in Lackey and Sosa (eds.), 145-158.

B. K. Matilal and A. Chakrabarti (eds.), 1994, Knowing from Words, Boston : Kluwer.

J.-L. Poirier, « Le miracle des miracles », accessible ici : http://lyc-sevres.ac-versailles.fr/p_humeJLP.pdf

R. Pouivet, 2003, Qu’est-ce que croire ?, Vrin, Paris.

R. Moran, 2018, The Exchange of Words, Princeton University Press, Princeton.

D. Pritchard, 2004, « The Epistemology of Testimony », Philosophical Studies, 14 : 326-348.

T. Reid, 1983, Inquiry and Essays, R. Bleanblossom and K. Lehrer (eds.),  Indianapolis : Hackett.

P. Ricoeur, 1983, Temps et récit, I, II, III, Seuil, Paris.

—, 1964, Histoire et vérité, Seuil, Paris.

—, 2000, La mémoire, l’histoire, l’oubli, Seuil, Paris.

F. Schmitt, « The Assurance View of Testimony », in Social Epistemology, A. Haddock, A. Millar, and D. Pritchard (eds.), Oxford University Press, Oxford.

J. Searle, 1969, Speech-acts, Cambridge University Press, Cambridge.

M. A. Slote, 1979, « Assertion and Belief » in J. Dancy (ed.) Papers on Language and Logic, Keele : Keele University Library, 177-90.

E. Sosa, 1994, « Testimony and Coherence », in Matilal and Chakrabarti (eds.), 59-67.

J. Thompson, 1990, The Realm of Rights, Harvard University Press, Cambridge.

P. Unger, 1975, Ignorance, Oxford University Press, Oxford.

M. Welbourne, The Community of Knowledge, Atlantic Highlands : The Humanities Press, 1993.

B. Williams, 1973, « Deciding to believe », Problems of the self, Cambridge University Press, Cambridge,  136-151.

–, 2002 Truth and Truthfulness, Princeton University Press, Princeton.

T. Williamson, 1996, « Knowing and Asserting », The Philosophical Review, , 105 : 489-523.

L. Wittgenstein, 1969,  On Certainty, Harper and Row, New York, tr. fr. D. Moyal-Sharrock, 2006, De la certitude, Gallimard, Paris.

L. Zagzebski, 1996,Virtues of the Mind,Cambridge University Press, Cambridge

Histoire – Béatrice CASEAU

Béatrice Caseau

Université Paris-Sorbonne

 

Sociologie – Olivier MARTIN

Introduction à la sociologie

10 – 18 octobre 2018

Olivier MARTIN

Professeur à l’Université Paris Descartes

Directeur du laboratoire CERLIS (Centre de Recherche sur les Liens Sociaux ; UMR 8070, CNRS, Paris Descartes, Sorbonne Nouvelle)

 

Bio-bibliographie de l’enseignant

 

Sociologue et statisticien, Olivier Martin est professeur de sociologie à l’Université Paris Descartes (Faculté des SHS, Sorbonne). Il est directeur du laboratoire CERLIS (Centre de Recherche sur les liens sociaux ; UMR 8070, CNRS, Paris Descartes, Sorbonne Nouvelle).

Ses principales recherches s’inscrivent dans trois domaines : la sociologie des liens numériques et des usages des technologies de communication (téléphonie, internet, facebook…), notamment dans la sphère privée ; la sociologie de la quantification, en intégrant les questions sur les fondements et les effets de la fabrication des statistiques et des mesures, mais aussi l’analyse réflexive de la quantification en sciences sociales ; la sociologie des sciences et des institutions scientifiques, notamment des sciences sociales. Il est par ailleurs un spécialiste des méthodes statistiques de la sociologie, qu’il enseigne et contribue à diffuser.

Quelques publications (depuis 2016) :

  • · « Liens sociaux numériques », numéro spécial de la revue Sociologie (2017, vol.8, n°1), co-dirigé avec Eric Dagiral.
  • · L’ordinaire d’internet. Le web dans nos pratiques et relations sociales (dir. avec Eric Dagiral), Armand Colin, 2016.
  • · « Femmes et hommes devant les étapes de la carrière d’enseignant-chercheur : deux corps, deux sexes ? », Bulletin de l’ASES, n°43, 2016, p. 45-62.
  • · (avec Alain Chenu) « Le plafond de verre chez les enseignants-chercheurs en sociologie et démographie », Travail, genre et sociétés, vol. 36, 2016, pp. 135-156.
  • · « Les études des sciences en France », La vie intellectuelle en France. Vol. II : de 1914 à nos jours, sous la direction de Christophe Charle et Laurent Jeanpierre, Paris, Seuil, 2016, p. 547-550.
  • · « Chiffrer pour évaluer », La Vie des Idées, 11 avril 2016.
  • · (avec Xavier Briffault), « Déprimer par les nombres : le façonnage statistique et psychométrique des dépressions contemporaines », Sociologie et sociétés, 2011, vol. xliii, n°2.
  • · « Rôles et places des sociologues dans la société », In : Apprendre la sociologie par l’exemple, François de Singly, Christophe Giraud, Olivier Martin (dir.), Armand Colin, 3e édition enrichie, 2016, p. 283-294.
  • · L’analyse quantitative des données. Paris, Armand Colin, 2017 (4e édition revue).
  • · Olivier Martin, Emmanuelle Brun, Alexandra Mathieu-Fritz, 2012, Je réussis en socio, Paris, Armand Colin.

 

Programme du cours

L’ensemble des séances constitue une introduction à la sociologie. A la différence de l’habitude consistant à proposer une découverte de la sociologie par ses auteurs classiques et par son histoire, ce cours souhaite faire découvrir la sociologie à travers les objets qu’elle étudie, à travers les questions dont elle se saisit, à travers ses méthodes de travail, à travers les façons de construire les démarches sociologiques, à travers les cadres théoriques et conceptuels nécessaire à la construction d’un savoir sociologique.

Proposer un panorama exhaustif des questions, méthodes, démarches et concepts étant impossible, nous avons fait le choix de proposer des exemples issus de domaines très variés afin de montrer la grande diversité des travaux sociologiques, puis de focaliser le propos sur quelques cas précis (à propos de l’individualisation ; à propos des technologies numériques ; à propos des sciences ; à propos des chiffres…).

Le programme est donné à titre indicatif : en fonction du déroulement des séances, certains points pourraient être reportés aux séances suivantes.

Les séances de cours (conférences traduites) permettront d’introduire de manière générale et de présenter les exemples, qui seront ensuite détaillés et discutés de manière plus approfondie dans les séances de séminaire (non traduites). Une partie du temps de séminaire sera consacrée à la discussion des travaux étudiants.

 

Mercredi 10 octobre 2018, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 1 (avec traduction simultanée)

Qu’est-ce que la sociologie ? Introduction à la science sociologique

a)      Projet et objets de la sociologie : généralités et exemples

b)     La sociologie parmi les autres sciences : proximités et différences

c)      Histoire de la sociologie : quelques éclairages

 

 

Jeudi 11 octobre 2018, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 2 (avec traduction simultanée)

 Postures, concepts, démarches et méthodes de la sociologie

a)      Quelles postures et rôles du sociologue ? La position du sociologue

b)     La démarche du sociologue : problématique, concepts, terrains et méthodes

c)      Les méthodes de la sociologie : introduction générale et panorama

 

Vendredi 12 octobre 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 1 (sans traduction simultanée)

 Faire de la sociologie : études de cas pratiques 1

Samedi 13 octobre 2018, 10h00-13h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 2 (sans traduction simultanée)

 Faire de la sociologie : études de cas pratiques 2

        

Lundi 15 octobre 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 3 (avec traduction simultanée)

 Postures, concepts, démarches et méthodes de la sociologie

(Suite) Les méthodes de la sociologie : introduction générale et panorama

 Quelques terrains et problématiques de la sociologie.

-       Les terrains et les modes de découpage des objets de recherche

-       Quelques exemples de sujets ou de problématiques :

  • L’individualisation des sociétés contemporaines
  • Les inégalités
  • Les relations entre humains et non-humains, entre culture et nature (sciences, techniques, objets, nature…)

  

Mardi 16 octobre 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 4 (avec traduction simultanée)

Quelques terrains et problématiques de la sociologie (suite)

-       Quelques exemples d’objets généraux :

  • Les sciences et les connaissances
  • Le « monde numérique » et les technologies de communication
  • Les chiffres, les nombres, les statistiques

 Conclusion générale

  

Mercredi 17 octobre 2018, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 3 (sans traduction simultanée)

Faire de la sociologie : études de cas pratiques 3

  

Jeudi 18 octobre 2018, 9h00-12h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 4 (sans traduction simultanée)

 Discussion des projets des étudiants

 

Bibliographie du cours

Cette bibliographie se limite essentiellement à des manuels de méthodes de sociologie, à quelques ouvrages d’introduction générale à la sociologie et d’exemples de recherche.

 

  • Arborio Anne-Marie et Pierre Fournier, 1999, L’enquête et ses méthodes : l’observation, Nathan.
  • Beaud Stéphane, Florence Weber, 1997, Guide de l’enquête de terrain, Paris, La découverte.
  • Blanchet Alain & Anne Gotman, 2015, L’entretien, Paris, Armand Colin.
  • *Bourdieu Pierre, Chamboredon Jean-Claude, Passeron Jean-Claude, 1968, Le métier de sociologue, Paris, Ed. de la MSH
  • *Dagiral Eric, Martin Olivier, 2017. « Liens sociaux numériques », Sociologie (dossier spécial)
  • de Singly François, 2016, Le questionnaire. Paris, Armand Colin, 4e édition revue.
  • *de Singly François, Christophe Giraud, Olivier Martin (dir.),  Apprendre la sociologie par l’exemple, Armand Colin, 3e édition enrichie, 2016.
  • Desrosières Alain, 1993, La politique des grands nombres, Paris, La découverte.
  • Desrosières Alain et Thévenot Laurent, 2002 [1988], Les catégories socio-professionnelles, Paris, La Découverte.
  • *Lahire Bernard (dir.), 2002, A quoi sert la sociologie ?, Paris, La Découverte.
  • *Martin Olivier et Dagiral Eric (dir), 2016, L’ordinaire d’internet. Paris, Armand Colin.
  • Martin Olivier, 2000, Sociologie des sciences, Paris, Armand Colin.
  • *Martin Olivier, 2016, « Rôles et places des sociologues dans la société », in : Apprendre la sociologie par l’exemple, Paris, Armand Colin.
  • Martin Olivier, Emmanuelle Brun, Alexandra Mathieu-Fritz, 2012, Je réussis en socio, Paris, Armand Colin.
  • Martin Olivier, L’analyse quantitative des données. Paris, Armand Colin, 2017 (4e édition revue).
  • Ramos Elsa, 2015, L’entretien compréhensif en sociologie, Paris, Armand Colin.

 

Droit – Patrick GAÏA

La protection européenne des droits fondamentaux

2 – 10 octobre 2018

Patrick GAÏA

Université d’Aix-Marseille

 

Programme du cours

Mardi 2 octobre 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 1 (avec traduction simultanée)

La Convention européenne des droits de l’homme, instrument privilégié de la protection des droits fondamentaux en Europe (présentation générale, caractéristiques, spécificités); CEDH et autres instruments de protection des droits fondamentaux (CEDH et protection constitutionnelle des droits fondamentaux; CEDH et protection des droits fondamentaux dans le cadre de l’Union européenne : approche générale).

 

Mercredi 3 octobre 2018, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 2 (avec traduction simultanée)

La Cour européenne des droits de l’homme : organisation, fonctionnement compétences, recours et procédure

 

Jeudi 4 octobre 2018, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 3 (avec traduction simultanée)

L’exécution des arrêts de la Cour EDH

 

Vendredi 5 octobre 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 4 (avec traduction simultanée)

Les droits protégés: le droit à la vie et l’interdiction des traitements inhumains ou dégradants

 

Samedi 6 octobre 2018, 10h00-13h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 1 (sans traduction simultanée)

Les rapports de systèmes normatifs entre la CEDH et le droit de l’Union européenne

 

Lundi 8 octobre 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 5 (avec traduction simultanée)

Les droits protégés :  la liberté et la sûreté

 

Mardi 9 octobre 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 6 (avec traduction simultanée)

Les droits protégés : le droit à un procès équitable

 

Mercredi 10 octobre 2018, 9h00-12h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 2 (sans traduction simultanée)

Les rapports de systèmes normatifs entre la CEDH et les Constitutions nationales

Littérature – Emmanuel BURY

La littérature en action : polémique, satire, pamphlet

24 septembre – 2 octobre 2018

Emmanuel BURY

 Professeur à la Faculté des Lettres de Sorbonne Université

 

Bio-bibliographie de l’enseignant

Professeur de littérature française à la Faculté des Lettres de Sorbonne Université, Emmanuel Bury a consacré ses recherches à l’étude des rapports entre littérature et société en France aux XVIIe et XVIIIe siècles et à l’influence de la culture antique (païenne et chrétienne) sur la culture de l’âge classique (de l’humanisme au seuil des Lumières). Après avoir centré ses travaux sur la rhétorique et la poétique classiques et sur la théorie de la traduction (les « Belles Infidèles »), il oriente ses recherches actuelles sur le discours savant et la vie intellectuelle de la République des Lettres, et notamment sur les rapports entre littérature et philosophie (lucianisme, libertinage érudit, dialogue philosophique).

Programme du cours

« La littérature en action : polémique, satire, pamphlet »

Il s’agit dans ce cours d’étudier un corpus de textes représentatifs de la tradition polémique et satirique dans des contextes et à des époques différentes de la littérature française : le 17e siècle, avec les Provinciales de Blaise Pascal, qui reprend cette tradition dans le contexte du débat religieux et politique autour du jansénisme ; le 18e siècle avec un choix de textes « engagés » de Voltaire dans les différentes querelles philosophiques auxquelles il a pris part (contre les jésuites, contre Rousseau, etc.) ; le 19e siècle, avec le grand recueil poétique Châtiments de Victor Hugo, vaste pamphlet politique contre Napoléon III porté par le souffle poétique et la rhétorique de l’indignation héritée de Juvénal. Le cours visera à mettre en lumière la tradition à laquelle appartient cette rhétorique, et la manière dont cette tradition est reprise et réactivée par les trois auteurs, qui mettent la littérature au service de l’action.

 

Lundi 24 septembre 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 1 (avec traduction simultanée)

Présentation générale : la littérature comme action.

1. La tradition polémique : de la rhétorique à la littérature

2. L’héritage satirique dans la littérature française

3. Plasticité des discours et variations polémiques de Pascal à Hugo.

 

Mardi 25 septembre 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 2 (avec traduction simultanée)

Pascal polémiste : le combat des Provinciales

1. Le contexte du débat et le choix d’une arme : la lettre.

2. La mise en scène des premières Provinciales : le rire de Pascal.

3. Le passage à l’indignation : la colère de Pascal.

 

Mercredi 26 septembre 2018, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 1 (sans traduction simultanée)

La parole pamphlétaire : enjeux rhétoriques

  1. Étude détaillée des trois premières Provinciales
  2. Voltaire lecteur de Pascal.

 

Jeudi 27 septembre 2018, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 3 (avec traduction simultanée)

Voltaire satirique : la comédie du monde

  1. Voltaire et les « républicains des lettres »
  2. Voltaire et les jésuites
  3. Voltaire contre Rousseau

 

Vendredi 28 septembre 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 4 (avec traduction simultanée)

Victor Hugo : la Voix du poète au service de la Vérité

1. Hugo politique : l’indignation face au « crime » de Napoléon III.

2. Hugo satirique : l’arme du rire et la force de la caricature.

3. Hugo épique : le renversement du grotesque au sublime.

 

Samedi 29 septembre 2018, 10h00-13h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 2 (sans traduction simultanée)

Rhétorique de l’indignation :

L’exemple de Pascal dans les dernières Provinciales.

L’exemple de Hugo dans le livre VI de Châtiments.

 

Lundi 1er  octobre 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 3 (sans traduction simultanée)

Le langage comme champ de bataille :

1. Dénoncer le langage de l’adversaire

2. Restaurer le sens des mots

 

Mardi 2 octobre 2018, 9h00-12h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 4 (sans traduction simultanée)

Une littérature oratoire ?

-       Qui parle ?

-       L’instance du public, enjeu de la parole en action

 

Bibliographie du cours

Corpus étudié :

Blaise Pascal, Les Provinciales, édition de Michel Le Guern, (Collection Folio classique : no 1860), Paris, Gallimard. 1987.

Voltaire, Écrits satiriques (anthologie GF-Flammarion, n°1536), éd. de Jean Goldzink, Paris, GF, 2014.

Victor Hugo, Les Châtiments, Paris, Livre de Poche (« Les Classiques de Poche »), préface, commentaires et notes de Jean-Marie Gleize et Guy Rosa, Paris, 1985.

 

1. Sur Pascal :

L’édition la plus commode pour l’ensemble des Œuvres de Pascal est celle de Louis Lafuma, Paris, éditions du Seuil (« L’intégrale »), Paris, 1963.

L’édition de référence des Provinciales est celle de L. Cognet (1965), mise à jour par G. Ferreyrolles, Paris, Classiques Garnier, 2010.

Études :

Mesnard, Jean, Pascal, l’homme et l’œuvre, Paris, Hatier, 1967.

Adam, Antoine, « Pascal », dans Histoire de la littérature française au XVIIe siècle, Paris, Del Duca, 1962, t. II, p. 185-301.

Ferreyrolles, Gérard, Blaise Pascal, Les Provinciales, Paris, PUF, 1984 (« Etudes littéraires »).

 

2. Sur Voltaire :

La grande édition des œuvres complètes de Voltaire, due à Louis Moland (1877-1882) est consultable sur Gallica.

Études :

Menant, Sylvain, L’Esthétique de Voltaire, Paris, SEDES, 1995.

Naves, Raymond, Voltaire, l’homme et l’œuvre, Paris, Hatier, 1962 (1ère édition 1938).

Mervaud, Christiane, Voltaire en toutes lettres, Paris, Bordas, 1991.

Pomeau, René, Voltaire par lui-même, Paris, Seuil, 1997 (1ère éd. 1956).

 

3. Sur Hugo :

L’édition des œuvres complètes la plus commode est celle publiée sous la direction de J. Seebacher et G. Rosa dans la collection « Bouquins », Paris, Laffont, 1985-1987 (14 vol.).

Pour les Châtiments, l’édition de la Pléiade (Œuvres poétiques, II) par P. Albouy, Paris, Gallimard, 1967, demeure l’édition de référence.

Études :

Barrère, Jean-Bertrand, Hugo, l’homme et l’œuvre, Paris, Hatier, 1967.

Seebacher Jacques, Victor Hugo ou le calcul des profondeurs, Paris, PUF, 1993.

Seebacher, Jacques, « La polémique chez Victor Hugo », Cahiers de l’Association internationale des études françaises, 31, 1979, p. 207-222.

Philosophie – Laurent JAFFRO

13 – 21 avril 2018

Les Lumières comme projet critique: sentiment, raison, jugement

Laurent Jaffro

Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne

 

 

  Русский      Francais

Réseaux sociaux

 

Afin de recevoir automatiquement les nouvelles publications du Collège, pensez à vous abonner à nos pages des réseaux sociaux.

Catalogue de la bibliothèque

Horaires:
lundi 15h - 16h00
mardi15h - 16h00
mercredi fermée
jeudi 15h - 16h00
vendredi15h - 16h00
samedi fermée