Programme Collège universitaire français – Université d'Etat de Saint-Pétersbourg
Le programme d’enseignement complémentaire
Collège universitaire français
Université d’Etat de Saint-Pétersbourg

Contacts

28 rue Tchaïkovski
«La Maison du juriste»
e-mail: contact@cuf.spbu.ru

Plan d’accès

map1-fr map2-fr

Calendrier

2022 << >>

Archive

Littérature 2013


 

Aloysius Bertrand, Lautréamont, Tristan Corbière

8 – 17 octobre 2013

Gérard DESSONS

Université Paris 8 – Vincennes-Saint-Denis

 

Bio-bibliographie de l’enseignant

Gérard Dessons est professeur de langue et littérature françaises à l’université Paris 8, où il travaille sur la poétique, la théorie du langage et la théorie de l’art. Il est membre fondateur du groupe Polart – poétique et politique de l’art.

Il a notamment publié Le Poème, (1e éd. 1991), Armand Colin, 2011 ; La Manière folle. Essai sur la manie littéraire et artistique, Manucius, 2010 ; Emile Benveniste, l’invention du discours, In press, 2006 ; Rembrandt, l’odeur de la peinture, Laurence Teper, 2006 ; Introduction à la poétique. Approche des théories de la littérature, (1e éd. 1995), Armand Colin, 2005 ; Maeterlinck, le théâtre du poème, Laurence Teper, 2005 ; L’Art et la manière. Art, littérature, langage, Honoré Champion, 2004 ; Traité du rythme: des vers et des proses, (avec Henri Meschonnic), Nathan, 1998.

 

Programme du cours

La question du rapport entre culture populaire et culture savante s’est bornée, jusqu’au XIXe siècle, à une opposition entre une culture positive, la « culture savante » et une culture négative, ou « non-culture populaire ». A partir du XIXe siècle, le regard sur la culture populaire change et devient positif, à tel point que des auteurs « savants » trouvent leur inspiration dans des formes de langage jusqu’alors méprisées. Inversement, il apparaît que la culture dite « populaire » est nourrie de références à des formes hissées par les institutions littéraires au rang de trésors culturels savants. On verra comment ce questionnement conduit à réfléchir non seulement sur la pertinence de l’opposition du savant et du populaire, mais également sur les enjeux qui sous-tendent cette double analyse de la culture.

 

Mercredi 9 octobre 2013, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 1 (avec traduction simultanée)

Problématique générale : Culture savante, culture populaire

 

Jeudi 10 octobre 2013, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 2 (avec traduction simultanée)

Aloysius Bertrand : Fantaisie et littérature mineure

 

Vendredi 11 octobre 2013, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 1 (sans traduction simultanée)

Aloysius Bertrand. Etude de textes : Livre III, « La nuit et ses prestiges »

 

Samedi 12 octobre 2013, 10h00-13h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 2 (sans traduction simultanée)

Tristan Corbière. Etude de textes : premier texte de la section « Ça » ; « La pipe au poète » ; fin de « La rapsode foraine »

 

Lundi 14 octobre 2013, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 3 (avec traduction simultanée)

Tristan Corbière : L’écrit, le parlé, l’oral

 

Mardi 15 octobre 2013, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 4 (avec traduction simultanée)

Lautréamont : L’épopée et le roman noir

 

Mercredi 16 octobre 2013, 10h00-13h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 3 (sans traduction simultanée)

Lautréamont. Etude de textes : Chant I, sections 9 et 11

 

Jeudi 17 octobre 2013, 10h00-13h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 4 (sans traduction simultanée)

Retour sur la problématique générale par l’examen croisé des œuvres au programme

 

Bibliographie du cours

  • Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, Garnier-Flammarion, coll. « GF », 2005.
  • Lautréamont, Les Chants de Maldoror, Garnier-Flammarion, coll. « GF », 1990.
  • Tristan Corbière, Les Amours jaunes, Le Livre de Poche, 2003.

 
 

Rousseau, Voltaire, Marivaux, Beaumarchais

19 – 28 novembre

Pierre FRANTZ

Université Paris Sorbonne

 

Bio-bibliographie de l’enseignant

Pierre Frantz est spécialiste du théâtre et de la littérature du XVIIIe siècle et enseigne à la Sorbonne (Paris-Sorbonne). Il s’intéresse à la dimension spectaculaire du théâtre et à sa prise en compte dans l’écriture dramatique (L’Esthétique du tableau dans le théâtre du dix-huitième siècle, PUF). Il a consacré un livre aux salles de spectacles (Le Siècle des théâtres, avec Michèle Sajous) et publié un Beaumarchais (Atlande), et dirigé des ouvrages sur les Salons de Diderot, sur Marivaux (Jeux et surprises de l’amour), sur la fin de la tragédie (Tragédies tardives) et une anthologie du théâtre du XVIIIe siècle à l’Avant scène, la naissance de la mise en scène (La Fabrique du théâtre, 1660-1880). Il prépare une édition de textes d’esthétique de Diderot et un Théâtre complet de Voltaire à la tête d’une équipe internationale de chercheurs. Il participe aussi à des projets de recherche collectifs en histoire du théâtre.

 

Programme

L’idée de culture populaire et celle de « littérature populaire » datent du XIXe siècle et constituent, telles quelles, un anachronisme pour qui réfléchit sur la littérature et les cultures de l’Ancien Régime. Pourtant, des clivages se mettent en place, entre le 16e et le 18e siècle, entre une culture savante, nouvelle, encore « enfermée » et des cultures « traditionnelles ». La relation entre les combats des Lumières et leur diffusion réelle ou virtuelle doit être posée de façon problématique. Le Dictionnaire philosophique de Voltaire permettra ce questionnement. Les notions de « public », de « peuple », d’ « opinion publique » déterminent l’interprétation qu’on peut donner du théâtre du 18e siècle. La coexistence de plusieurs traditions, incarnées dans des salles et des répertoires différents les uns des autres permet de les interroger. Rousseau, Marivaux et Beaumarchais offrent à notre réflexion des textes théoriques ou des œuvres théâtrales qui seront traversées à la lumière de ces questions.

 

Mercredi 20 novembre 2013, 16h30 – 19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 1 (avec traduction simultanée)

Culture savante, culture populaire, la longue durée. Problématiques. Traditions théâtrales : la Foire, le Théâtre-Italien, le Théâtre-Français.

 

Jeudi 21 novembre 2013, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 2 (avec traduction simultanée)

Voltaire, philosophie et polémique : stratégies de diffusion : Le Dictionnaire philosophique

 

Vendredi 22 novembre 2013, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 1 (sans traduction simultanée)

Étude de textes

 

Samedi 23 novembre 2013, 10h00-13h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 2 (sans traduction simultanée)

Rousseau, peuple, public : la Lettre à d’Alembert sur les spectacles

 

Lundi 25 novembre 2013, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 3 (avec traduction simultanée)

Marivaux entre traditions italienne et française : les Surprises de l’amour

 

Mardi 26 novembre 2013, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 4 (avec traduction simultanée)

Beaumarchais : La Trilogie et le Tiers-État

 

Mercredi 27 novembre 2013, 10h00-13h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 3 (sans traduction simultanée)

Étude de textes : Marivaux, Surprise et seconde Surprise de l’amour. L’Île des esclaves

 

Jeudi 28 novembre 2013, 10h00-13h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 4 (sans traduction simultanée)

Étude de textes : Beaumarchais, la trilogie.

 

Bibliographie du cours

Textes

  • Voltaire, Le Dictionnaire philosophique, éditions Olivier Ferret, Garnier
  • Rousseau, La Lettre à d’Alembert, édition Marc Buffat, GF
  • Marivaux, Théâtre, tome I , éditions Deloffre, Garnier
  • Beaumarchais, Théâtre, Pochothèque

Critique

  • Jean Goldzink, Voltaire, Hachette
  • Henri Coulet, Michel Gilot, Marivaux, un humanisme expérimental, Larousse
  • Jacques Schérer, La dramaturgie de Beaumarchais, Nizet (développe un point de vue opposé à celui qui sera abordé dans le cours)
  • Roger Chartier, Les origines culturelles de la Révolution française, Points Seuil. (On y trouve de nombreuses références, historiques et théoriques, portant sur la question abordée, notamment aux livres de Mandrou, Muchembled, Keith Baker, Daniel Roche etc.)

 
 

Traditions savantes, traditions populaires

19 – 27 mars 2014

Anne DUCREY

Université Paris Sorbonne

 

Bio-bibliographie de l’enseignant

Anne Ducrey enseigne la littérature comparée à la Sorbonne. Slavisante et spécialiste du théâtre européen du tournant des XIXe et XXe siècles, elle a publié divers articles portant sur le théâtre symboliste, les relations littéraires et esthétiques entre l’Europe et le monde slave, des auteurs russes, l’histoire du théâtre (architecture du lieu théâtral et de l’espace scénique). Elle prépare actuellement un ouvrage sur la représentation de l’au-delà dans le théâtre européen et travaille à un dictionnaire des innovations techniques au théâtre. Avec le centre de recherche en littérature comparée de Strasbourg (Europe des lettres), elle mène un important projet de recherche sur la renaissance des mystères.

Programme

Au tournant des XVIIIe et XIXe siècles, de nouvelles disciplines savantes, dont l’histoire, voient le jour et trouvent progressivement leur autonomie, mettant à mal le système ancien des Belles-Lettres. En français, comme dans la plupart des langues européennes, l’acception moderne des mots science et littérature apparaît. Dans ce contexte nouveau, la littérature explore et réinvente sa relation aux savoirs scientifiques, sur le mode de l’appropriation, de la critique ou de la parodie, jusqu’à prétendre parfois devenir elle-même instrument de savoir. Nous nous intéresserons à la manière dont le roman s’empare de l’histoire, jusqu’à parfois la réinventer, en travaillant sur un corpus de romans historiques des XIXe et XXe siècles.

 

Mercredi 19 mars 2014, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Cours 1 (avec traduction simultanée)

Roman et histoire

 

Jeudi 20 mars 2014, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Cours 2 (avec traduction simultanée)

Le roman historique ou le roman de l’Histoire

Vendredi 21 mars 2014, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 1 (sans traduction simultanée)

Etude de textes

 

Samedi 22 mars 2014, 10h00-13h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 2 (sans traduction simultanée)

Etude de textes

 

Lundi 24 mars 2014, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Cours 3 (avec traduction simultanée)

L’Histoire dans le roman

 

Mardi 25 mars 2014, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Cours 4 (avec traduction simultanée)

L’Histoire réinventée

 

Mercredi 26 mars 2014, 10h00-13h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 3 (sans traduction simultanée)

Etude de textes

Jeudi 27 mars 2014, 10h00-13h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 4 (sans traduction simultanée)

A propos des projets de recherche

 

Bibliographie du cours

1.      Corpus

  • Alexandre Dumas, Le Maître d’armes

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6119605n.r=le+ma%C3%AEtre+d%27armes.langFR

  • Emile Zola, Nana (chapitres 1-5-11-13-14)

http://www.fichier-pdf.fr/2013/02/15/zola-emile-nana/

http://beq.ebooksgratuits.com/vents/zola-09.pdf

http://www.pitbook.com/textes/pdf/nana.pdf

  • Michel Rio, Merlin

2.      Lectures complémentaires

  • Alexandre Dumas, Le Chevalier de Maison-Rouge

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k2028852/f4.image.r=le%20chevalier%20de%20maison%20rouge.langFR

  • Alexandre Dumas, Voyage en Russie

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5710318p/f3.image.r=cuisine.langFR

  • Honoré de Balzac, Les Chouans

http://textes.libres.free.fr/francais/honore-de-balzac_les-chouans.htm

  • Victor Hugo, Quatre-vingt treize

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k411303c

 

  Русский      Francais

Catalogue de la bibliothèque

Horaires:
lundi fermée
mardide 14h30 à 19h00
mercredi fermée
jeudi de 14h30 à 19h00
vendredide 14h30 à 19h00
samedi fermée