Programme Collège universitaire français – Université d'Etat de Saint-Pétersbourg
Le programme d’enseignement complémentaire
Collège universitaire français
Université d’Etat de Saint-Pétersbourg

Contacts

28 rue Tchaïkovski
«La Maison du juriste»
e-mail: contact@cuf.spbu.ru

Plan d’accès

map2-fr map1-fr

Calendrier

2021 << >>

Archive

Littérature – Jean-Christophe Abramovici

Écrire sur l’art à l’Age classique

16 – 21 novembre 2020 

Jean-Christophe Abramovici

Sorbonne Université

Programme du cours

Dans la perspective d’un projet d’édition numérique des Salons de Diderot, on reviendra dans ce séminaire sur l’émergence en France des premiers discours sur l’art qui accompagnèrent la laborieuse fondation de l’Académie royale de peinture et de sculpture. On poursuivra en particulier la lecture des fameuses Conférences de l’Académie au cours desquelles des artistes venaient présenter et commenter des œuvres d’art qu’ils jugeaient exemplaires de la quête du Beau à laquelle ils se vouaient. Quels types de relation se nouèrent entre geste artistique et écriture ? Quelles langues s’inventèrent pour rendre compte d’œuvres “visuelles”, qui, précisément, n’avaient pas besoin de mots pour exister ?

  

Lundi 16 novembre 2020, 19h00-21h00 (heure de Moscou)

Cours magistral 1 (préenregistré avec traduction) :

I. Présentation et introduction : Diderot et l’Anch’io son pittore ! : de la concurrence des langages plastiques et verbaux. La critique d’art est-elle iconoclaste ? Chronologie des débuts de l’Académie Royale de Peinture et de sculpture et l’instauration des Conférences.

 

 

Mardi 17 novembre 2020, 19h00-21h00 (heure de Moscou)

Cours magistral 2 (préenregistré avec traduction) :

Présentation et introduction (suite) : Chronologie de l’Académie au XVIIIe siècle : le tournant de 1747. Winckelmann et la naissance de l’histoire de l’art : dans la préface de sa Geschichte der Kunst des Alterthums (Histoire de l’art dans l’antiquité), ses critiques portées contre les historiens de l’art de son temps, les regards portés sur l’art par les aristocrates et le “grand public” émergeant au XVIIIe siècle.

II. Frustrantes Conférences : Seul moment de vraie friction au sein de l’Académie : les réactions à la Conférence sur « Le mérite de la couleur » de Gabriel Blanchard (7 nov. 1671). La défense, par les éditeurs modernes des Conférences, de la “pensée de l’art” qui s’en dégagerait.

 

Mercredi 18 novembre 2020, 19h00-21h00 (heure de Moscou)

Cours magistral 3 (préenregistré avec traduction) :

Étude détaillée de la Conférence de Jean Nocret : Les Pèlerins d’Emmaüs de Véronèse (1er oct. 1667)

 

 

Jeudi 19 novembre 2020, 19h00-21h00 (heure de Moscou)

Cours magistral 4 (préenregistré avec traduction) :

III. Convenance(s) : la définition du Dictionnaire portatif de peinture de Pernety. Son application aux Conférences. Le travail de synthèse opéré par Testelin.

 

Vendredi 20 novembre 2020, 18h00-19h30 (heure de Moscou)

Séminaire 1 (en visioconférence avec traduction simultanée) :

Retour sur quelques éléments de contextualisation et d’analyse regardant les Conférences de l’Académie de peinture et de sculpture.

 

Samedi 21 novembre 2020, 11h00-12h30 (heure de Moscou)

Séminaire 2 (en visioconférence sans traduction) :

Réponse aux questions des étudiant(e)s sur les 5 cours des jours précédents. Comment commenter un texte d’art ?

 

 

Bio-Bibliographie du professeur :

Professeur de Littérature à la Faculté des Lettres de Sorbonne Université Jean-Christophe Abramovici est l’auteur du Livre interdit (1996), d’Obscénité et Classicisme (2003) et d’Encre de sang. Sade écrivain (2013). Il travaille plus spécifiquement sur la littérature médicale, les représentations médicales de la femme et les discours sur l’art depuis l’âge classique.

 

Bibliographie sommaire :

 

Les Conférences de l’Académie royale de Peinture et de Sculpture, t. I, vol. 1, 1648-1681, éd. dir. Jacqueline Lichtenstein et Christian Michel, Paris, École Nationale supérieure des Beaux-Arts, 2006, 456 p.

Diderot, Essais sur la peinture. Salons de 1759, 1761, 1763, éd. Gita May, Jacques Chouillet, Paris, Hermann, coll. “Savoir : Lettres”, 1984 ; rééd. 2007.

—, Salon de 1765, éd. Else Marie Buckdahl, Annette Lorenceau, Paris, Hermann, coll. “Savoir : Lettres”, 1984.

—, Ruines et paysages. Salon de 1767, éd. Else Marie Bukdahl, Michel Delon, Annette Lorenceau, Paris, Hermann, coll. “Savoir : Lettres”, 1995.

—, Héros et martyrs. Salons de 1769, 1771, 1775, 1781. Pensées détachées sur la peinture, la sculpture, l’architecture et la poésie, éd. Else Marie Bukdahl, Michel Delon, Didier Kahn, Annette Lorenceau, Gita May, Paris, Hermann, coll. “Savoir : Lettres”, 1995.

 

Les Salons de Diderot. Théorie et écriture, dir. Pierre Frantz et Élizabeth Lavezzi, Paris, PUPS (coll. “Lettres françaises”), 2008.

Jean-Christophe Abramovici, Pierre Frantz et Jean Goulemot, Diderot, “Essais sur la peinture”, “Salons de 1759, 1761, 1763”, Neuilly-sur-Seine, Éditions Atlande, coll. “clés concours”, 2007, 191 p.

 

 

  Русский      Francais

Catalogue de la bibliothèque

Horaires:
lundi fermée
mardide 14h30 à 19h00
mercredi fermée
jeudi de 14h30 à 19h00
vendredide 14h30 à 19h00
samedi fermée