Programme Collège universitaire français – Université d'Etat de Saint-Pétersbourg
Le programme d’enseignement complémentaire
Collège universitaire français
Université d’Etat de Saint-Pétersbourg

Contacts

28 rue Tchaïkovski
«La Maison du juriste»
e-mail: contact@cuf.spbu.ru

Plan d’accès

map1-fr map2-fr

Calendrier

2021 << >>

Archive

  Février 2021


Littérature – Jean-Nicolas ILLOUZ

La Littérature entre les arts :

Peinture, musique, poésie dans la période symboliste

25 février – 6 mars 2021

Jean-Nicolas ILLOUZ

Université Paris 8

 Synopsis :

 

Parmi les formes que le Symbolisme a données à ce que l’on appelle traditionnellement le « dialogue des arts », nous voudrions mettre en évidence un paradigme nouveau : non plus le paradigme wagnérien de l’art total, mais le paradigme mallarméen, prônant, non une « synthèse » des arts, mais leur espacement dans le jeu de leurs différences. Nous montrerons la centralité invisible de Mallarmé à un moment où coexistent les trois aspects de l’art moderne que sont alors le naturalisme, l’impressionnisme, et le symbolisme. Nous réfléchirons aussi sur « l’hymen » des arts (« Trop d’hymen souhaité de qui cherche le la » soupire le faune de Mallarmé) quand cet « hymen » unit et sépare à la fois peinture, musique et poésie, – par exemple dans le livre d’artiste (selon Manet, selon Redon, ou selon Bonnard), – ou par exemple dans les formes françaises du lied (selon Debussy, ou selon Ravel).

 

Déroulé :

 

Jeudi 25 février 2021, 18h30-21h30 (heure de Moscou) / 16h30-19h30 (heure de Paris) avec temps de pause et discussion

Cours magistral 1 (avec traduction simultanée) :

Impressionnisme et Littérature

(Zola, Mallarmé ; Manet, Monet, Berthe Morisot)

 

Vendredi 26 février 2021, 18h30-21h30 (heure de Moscou) / 16h30-19h30 (heure de Paris) avec temps de pause et discussion

Cours magistral 2 (avec traduction simultanée) :

Le symbolisme entre peinture et poésie :

Mallarmé, Redon, et le livre d’artiste

 

Samedi 27 février 2021, 11h30-14h30 (heure de Moscou) / 09h30-12h30 (heure de Paris) avec temps de pause et discussion

Cours magistral 3 (avec traduction simultanée) :

Le Naturalisme et les arts : autour de Jean-François Raffaëlli

 

Mardi 2 mars 2021, 18h30-21h (heure de Moscou) / 16h30-19h (heure de Paris) avec temps de pause et discussion

Séminaire 1 (sans traduction) :

Le Livre-éventail : Mallarmé, Paul Claudel

 

Jeudi 4 mars 2021, 18h30-21h00 (heure de Moscou) / 16h30-19h00 (heure de Paris)

Séminaire 2 (sans traduction) :

Poésie et musique : Mallarmé, Ravel, « Sainte »

 

Vendredi 5 mars 2021, 18h30-21h30 (heure de Moscou) / 16h30-19h30 (heure de Paris) avec temps de pause et discussion

Cours magistral 4 (avec traduction simultanée) :

Variations sur Un coup de dés jamais n’abolira le hasard :

Mallarmé, Marcel Broodthaers, Michalis Pichler

 

Samedi 6 mars 2021, 11h30-14h00 (heure de Moscou) / 09h30-12h00 (heure de Paris)

Séminaire 3 (sans traduction) :

Un livre d’artiste : Verlaine, Bonnard, Parallèlement

Révision et préparation de l’examen

 

 

Bio-Bibliographie du professeur :

Jean-Nicolas Illouz est Professeur à l’université Paris VIII. Ses travaux, sur la poésie du XIXe siècle, portent sur Nerval, qu’il édite et commente, – sur la crise du lyrisme dans la modernité poétique (L’Offrande lyrique, 2008), – sur les rapports entre prose et poésie (Crise de prose, 2002), – sur Le Symbolisme (2004, rééd. 2014), – sur l’interprétation réciproque des arts dans la période symboliste, – sur Rimbaud, Verlaine ou Mallarmé. Aux éditions Garnier, il dirige les Œuvres complètes de Nerval en 13 tomes, dont 7 tomes sont déjà parus, dont 5 réalisés par lui-même : le tome I, Choix des poésies de Ronsard […] en 2011, le tome XIII, Aurélia, en 2013 (repris en format de poche en 2014), le tome XI, Les Filles du feu, en 2015 (repris en format de poche en 2018), le tome X bis, Les Nuits d’octobre, Contes et facéties, et le tome X, La Bohême galante ; Petits châteaux de Bohême.

Droit – Sébastien TOUZÉ

DROIT EUROPÉEN

10 – 18 février 2021

Sébastien TOUZÉ

Université Paris 2 Panthéon-Assas

 

Synopsis :

 

Cours général sur le droit de la Convention européenne des droits de l’homme. Analyse des grands principes de la protection européenne des droits de l’homme avec un examen des droits et des libertés garantis ainsi que du mécanisme de contrôle institué.

 

Déroulé :

 

Mercredi 10 février 2021, 18h00-20h00 (heure de Moscou)

Cours magistral (avec traduction simultanée) :

La notion de juridiction au sens de l’article 1 de la Convention européenne des droits de l’homme

Traité de droit international spécifique, la Convention européenne des droits de l’homme connaît un champ d’application spatial particulièrement étendu qui, à travers la notion de juridiction énoncée à l’article 1, trouve à s’émanciper de toute perspective territoriale. L’objet de cette séance sera d’analyser l’interprétation de la notion afin d’établir l’étendue des obligations conventionnelles des Etats.

Cour EDH, arrêt du 7 juillet 1989, Soering c. Royaume-Uni, req. n° 14038/88.

Cour EDH, décision du 12 décembre 2001, Bankovic et autres c. Belgique et autres (Etats membres de l’OTAN), req. n° 52207/99.

Cour EDH, arrêt du 8 avril 2004, Assanidzé c. Géorgie, req. n° 71503/01.

Cour EDH, arrêt du 8 juillet 2004, Ilascu et autres c. Moldova et Russie, req. n° 48787/99.

Cour EDH, arrêt du 7 juillet 2011, Al-Skeini c. Royaume-Uni, req. n° 55721/07.

Cour EDH, arrêt du 20 novembre 2014, Jaloud c. Pays-Bas, req. n° 47708/08.

Cour EDH, arrêt du 16 juin 2015, Minas Sargsyan c. Azerbaïdjan, req. n° 40167/06.

Cour EDH, arrêt du 16 juin 2015, Chiragov et autres c. Arménie, req. n° 13216/05.

Cour EDH, arrêt du 29 janvier 2019, Güzelyurtlu et autres contre Chypre et Turquie, req. n° 36925/07.

Cour EDH, arrêt du 13 février 2020, N.D. et N.T. c. Espagne, n° 8675/15 et 8697/15.

Cour EDH, décision du 5 mars 2020, M. N. c. Belgique, n° 3599/18.

 

Jeudi 11 février 2021, 18h00-20h00 (heure de Moscou)

Cours magistral (avec traduction simultanée) :

La notion de juridiction au sens de l’article 1 de la Convention européenne des droits de l’homme (suite).

 

Vendredi 12 février 2021, 18h00-20h00 (heure de Moscou)

Cours magistral (avec traduction simultanée) :

Le principe de subsidiarité au sens de la Convention européenne des droits de l’homme

Principe structurant du système conventionnel de protection des droits de l’homme au niveau européen, le principe de subsidiarité rappelle que la mise en œuvre de la Convention repose à titre originel sur les Etats parties. N’ayant aucune vocation à se substituer au droit national, la Convention est donc un instrument fixant des normes minimales qui ne remettent aucunement en cause l’existence du droit national. De la même manière, le juge européen n’a pas pour vocation de se substituer aux autorités nationales dans la mise en œuvre de la Convention. L’objet de cette séance sera d’analyser la notion et d’en mesurer les limites au regard du contentieux devant la Cour européenne.

Cour EDH, arrêt du 23 juillet 1968, Affaire relative à certains aspects du régime linguistique de l’enseignement en Belgique,  req. n° 1474/62, 1677/62, 1691/62, 1769/63, 1994/63, 2126/64.

Cour EDH, arrêt du 7 décembre 1976, Handyside c. Royaume-Uni, req. n° 5493/72.

Cour EDH, arrêt du 16 septembre 1996, Akdivar et autres c. Turquie, req. n° 21893/93.

Cour EDH, arrêt du 28 juillet 1999, Selmouni c. France, req. n° 25803/94.

Cour EDH, arrêt du 26 octobre 2000, Kudła c. Pologne, req. n° 30210/96.

Cour EDH, arrêt du 29 mars 2006, Scordino c. Italie, n° 1, arrêt du 29 mars 2006, req. n° 62361/00.

 

Lundi 15 février 2021, 18h00-20h00 (heure de Moscou)

Cours magistral (avec traduction simultanée) :

Les obligations positives dans le cadre de la Convention européenne des droits de l’homme

Enonçant des obligations négatives prohibant des comportements ou des actes susceptibles d’aboutir à des violations des droits garantis, la Convention s’est trouvée enrichie par la définition d’obligations positives dont l’objet est à la fois de prévenir la violation des droits et de renforcer les garanties conventionnelles. L’objet de la séance sera donc d’étudier la méthode développée pour énoncer ces obligations positives et les moyens utilisée par la Cour européenne pour en sanctionner le non-respect.

Cour EDH, arrêt du 28 octobre 1998, Osman c. Royaume-Uni, req. n° 23452/94.

Cour EDH, arrêt du 26 octobre 2005, Siliadin c. France, req. n° 73316/01.

Cour EDH, arrêt du 16 octobre 2008, Renolde c. France, req. n° 5608/05.

 

Mardi 16 février 2021, 18h00-20h00 (heure de Moscou)

Cours magistral (avec traduction simultanée) :

La recevabilité des requêtes devant la Cour européenne des droits de l’homme

90 % des requêtes présentées devant la Cour européenne sont jugées irrecevables. La raison première est une méconnaissance manifeste des conditions de recevabilités énoncées dans la Convention. Ce cours aura pour objectif de présenter les conditions énoncées et de réfléchir sur la notion de droit de recours individuel.

 

 

Jeudi 18 février 2021, 18h00-20h00 (heure de Moscou)

Cours magistral (avec traduction simultanée) :

Les mesures provisoires devant la Cour européenne des droits de l’homme

Dépourvue à l’origine de toute possibilité de prévenir des violations des droits garantis, la Cour européenne a développé une jurisprudence importante pour compléter l’appareil conventionnel en instaurant la possibilité d’imposer aux Etats des mesures provisoires. Palliant l’absence d’effet suspensif lors de la saisine de la Cour, l’interprétation développée est toutefois complexe et sera au cœur de la réflexion lors de ce cours.

Cour EDH, arrêt du 20 mars 1991, Cruz Varas et autres c. Suède, req. n° 15576/89.

Cour EDH, arrêt du 4 février 2005, Mamatkulov et Askarov c. Turquie, req. n° 46827/99 et 46951/99.

 

Bio-Bibliographie du professeur :

 

Professeur de droit public

Université Panthéon-Assas (Paris II)

 

Responsabilités pédagogiques et administratives à l’Université

-           Directeur du Master II Droits de l’homme et droit humanitaire

-           Membre du Conseil de l’UFR 2ème et 3ème cycle

 

Enseignements :

-           Droit international public – M 2

-           Droit(s) européen(s) des droits de l’homme – M 2

-           Aspects européens des droits fondamentaux – M1

-           Protection internationale et européenne des droits de l’homme – M2

-           Convention européenne des droits de l’homme – M 2

-           Contentieux européen – M2

 

Responsabilités scientifiques :

 

-           Déontologue de la Région Grand Est – Depuis janvier 2017 ;

-           Directeur de la Fondation René Cassin – Institut international des droits de l’homme – Depuis Janvier 2016 ;

-           Membre du Comité contre la torture des Nations Unies – 2016-2020 (Rapporteur), 2020-2023 (Vice-Président) ;

-           Secrétaire Général de l’Institut international des droits de l’homme (Institut René CASSIN) – Mars 2011 – Janvier 2016 ;

-           Secrétaire Général de la Société française pour le droit international (SFDI) – 2012-2016.

 

Ouvrages et direction d’actes de colloques :

 

-           (dir.) (En collaboration avec E. DUBOUT), Refonder les droits de l’homme, Pedone, Paris, 2018, 317 p.

-           (dir.), L’abolition universelle de la peine de mort, Pedone, Paris, 2016, 184 p.

-           (dir.), La Cour européenne des droits de l’homme – une confiance nécessaire pour une autorité renouvelée, Pedone, Paris, 2016, 248 p.

-           (dir.) (En collaboration avec J. ANDRIANTSIMBAZOVINA et L. BURGORGUE-LARSEN), La protection des droits de l’homme par les cours supranationales, Pedone, Paris, 2016, 270 p.

-           (dir.) (En collaboration avec E. DECAUX), La prévention des violations des droits de l’homme, Publications de l’Institut international des droits de l’homme, Pedone, Paris, 2015, 230 p.

-           (dir.), La Cour européenne des droits de l’homme et la doctrine, Publications de l’Institut international des droits de l’homme, Pedone, Paris, 2013, 180 p.

-           (dir.), Droit international et nationalité – Actes du colloque de la Société française pour le droit international, Pedone, Paris, 2012, 527 p.

-           (dir.) (En collaboration avec J.-F. FLAUSS (+)), Les mutations de l’activité du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe au titre de la surveillance de l’exécution des arrêts de la Cour européenne des droits de l’homme, Anthemis, Bruxelles, 2012, 196 p.

-           (dir.) (En collaboration avec J.-F. FLAUSS (+)), Contentieux international des droits de l’homme et choix du forum : les instances internationales de contrôle face au forum shopping, Anthemis, Bruxelles, 2012, 140 p.

-           (dir.) (En collaboration avec E. DUBOUT, L. BURGORGUE LARSEN, A. MAITROT DE LA MOTTE), Droit de l’Union européenne et droit international : les interactions normatives, Pedone, Paris, 2012, 380 p.

-           (dir.) (En collaboration avec F. LATTY ET J.-M. THOUVENIN), Actes du colloque de Poitiers sur les techniques interprétatives de la norme internationale, R.G.D.I.P., 2/2011.

-           (dir.) (En collaboration avec E. DUBOUT), Les droits fondamentaux : charnières entre ordres et systèmes juridiques, Pedone, Paris, (2010), 336 p.

-           La protection des droits des nationaux à l’étranger – Recherches sur la protection diplomatique, Collection de la Fondation MARANGOPOULOS, Pedone, Paris, 2007, 513 p.

 

Articles :

 

1. Droit international public :

 

-           « Protection diplomatique : Pouvoir trop discrétionnaire de l’Etat », in : Dictionnaire des idées reçues en droit international, Pedone, Paris, 2017, pp. 463-467.

-           « La notion de nationalité en droit international : entre unité juridique et pluralité conceptuelle », in : S. TOUZE (dir.), Droit international et nationalité – Actes du colloque de la Société française pour le droit international, Pedone, Paris, 2012, pp. 11-37.

-           « La prise en compte des normes du droit de l’Union européenne en droit international – Esquisse d’une lecture générale orientée », in : L. BURGORGUE-LARSEN, E. DUBOUT, A. MAITROT DE LA MOTTE, S. TOUZE (dir.), Droit de l’Union européenne et droit international : Les interactions normatives, Pedone, Paris, 2012, pp. 53-70.

-           « La “quasi nationalité”, Réflexions générales sur une notion hybride », R.G.D.I.P., 1/2011, pp. 5-38.

-           « Organisations internationales », in : A.-J. ARNAUD, Dictionnaire de la Globalisation, LGDJ, Paris, 2010, pp. 385-389.

-           « Commentaire sous Cour de Cassation (Chambre criminelle), arrêt du 16 septembre 2009, Affaire du « Ponant », R.G.D.I.P., 4/2010, pp. 933-937.

-           « Affaire relative à la délimitation maritime en Mer Noire (Roumanie / Ukraine) : une clarification didactique de la règle d’équidistance-circonstances pertinentes », A.F.D.I., 2009, pp. 221-251.

-           « Retour sur un classique – Le cours général de J.-L. BRIERLY, RCADI, 1936-IV », R.G.D.I.P., 3/2010, pp. 453-456.

-           « Protection diplomatique », in : J. ANDRIANTSIMBAZOVINA, H. GAUDIN, J.-P. MARGUENAUD, S. RIALS, F. SUDRE (Dir.), Dictionnaire des droits de l’homme, PUF, Paris, 2008.

-           « Les îles volcaniques émergées – Règles d’acquisition territoriale et régime de délimitation maritime », A.F.D.I., 2006, pp. 455-480.

 

2. Droit international et européen des droits de l’homme :

 

-           « L’arrêt Nicolo et la protection internationale des droits de l’homme », Revue de droit public, 2021, à paraître.

-           « Si la compétence l’emportait sur le territoire ? Réflexions sur l’obsolescence de l’approche territoriale de la notion de juridiction », Revue québécoise de droit international, 2020, pp. 189-200.

-           « Droit international des droits de l’homme et entreprises militaires et de sécurité privées », in : L. BRANKO, I. MOTOC, P. PINTO DE ALBURQUERQUE, R. SPANO, M. TSIRLI, Procès équitable : perspectives régionales et internationales – Liber Amicorum Linos-Alexandre Sicilianos, Anthémis, 2020, pp. 679-692.

-           « Le droit et l’argumentation, Remarques méthodologiques sur les opinions séparées du Juge Pinto de Albuquerque », in : P. PINTO DE ALBURQUERQUE (Dir.), Droits de l’homme, les opinion séparées vues par la doctrine, LexisNexis, Paris, 2020, pp. 23-26.

-           « La restriction vaudra toujours mieux que la dérogation… », La Semaine Juridique, 27 avril 2020, n°17, pp. 819-820.

-           « Les pays arabo-musulmans face aux convention onusiennes en matière de protection des droits de l’homme », in : M. AFROUKH, L’Islam et droit international des droits de l’homme, Institut universitaire de Varenne (Coll. Transition et Justice), Paris, 2019, pp. 103-132.

-           « Prévenir et réprimer la “Torture interprétative” », in : Justice et Droits de l’Homme – Mélanges en hommage à Christine Chanet, Pedone, Paris, 2019, pp. 165-186.

-           « L’intégration et les droits de l’homme vus du droit international des droits de l’homme », in : J. ANDRIANTSIMBAZOVINA (dir.), Intégration et droits de l’homme, Mare Martin, Paris, 2019, pp. 63-76.

-           « Introduction », in : E. DUBOUT, S. TOUZE (dir.), Refonder les droits de l’homme, Pedone, Paris, 2018, 317 pp. 7-24.

-           « Le droit européen des droits de l’homme sera international ou ne sera pas – Pour une approche autopoiétique du droit international », R.G.D.I.P., 1/2018, pp. 1-19.

-           « L’exécution des constatations des comités conventionnels des Nations Unies », R.G.D.I.P., 3/2017, pp. 645-660.

-           « Regard critique que l’exécution conditionnelle des arrêts de la Cour européenne des droits de l’homme », in Mélanges en l’honneur d’E. DECAUX, Pedone, Paris, 2017, pp. 761-778.

-           « L’actualité de l’œuvre de René Cassin : les leçons européennes », R.T.D.H., 2017, pp. 811-826.

-           « Deux facettes différentes de l’imprévisibilité sous l’angle de la Convention européenne des droits de l’homme », R.D.P., 2016, n°3, pp. 847-858.

-           « Rapport introductif », in S. TOUZE (dir.), La Cour européenne des droits de l’homme – une confiance nécessaire pour une autorité renouvelée, Pedone, Paris, 2016, pp. 9-26.

-           « La notion de prévention en droit international des droits de l’homme », in E. DECAUX, S. TOUZE (dir.), La prévention des violations des droits de l’homme, Publications de l’Institut international des droits de l’homme, Pedone, Paris, 2015, pp. 19-36.

-           « L’identité du Conseil de l’Europe », in : R. MEHDI (dir.), L’identité à la croisée des Etats de l’Europe, Larcier, Bruxelles, 2015, pp. 161-176 ;

-           « La complémentarité de la garantie conventionnelle », in F. SUDRE (dir.), Le principe de subsidiarité au sens du droit de la Convention européenne des droits de l’homme, Nemesis, Bruxelles, 2014, à pp. 59-86.

-           « Le principe d’égalité devant la loi – Regard de l’internationaliste », R.G.D.I.P., 3/2014, pp. 87-101.

-           « Lecture “anzilottienne” de la Convention européenne des droits de l’homme. A travers la subsidiarité, un dualisme renouvelé ? », Droits, n° 56, 2013, pp. 255-273.

-           « Introduction au dossier Droit international privé et droits fondamentaux », Journal européen des droits de l’homme, n° 3/2013, pp. 345-347.

-           « Rapport introductif », in : S. TOUZE (dir.), La Cour européenne des droits de l’homme et la doctrine, Publications de l’Institut international des droits de l’homme, Pedone, Paris, 2013, pp. 9-30.

-           « La sanction internationale des discriminations », in : F. LEMAIRE, B. GAURIAU, Les discriminations, Cujas, Paris, 2013, pp. 143-161.

-           « La Charte sociale européenne » et « Le Comité européen des droits sociaux », in : J.-M. THOUVENIN, A. TREBILCOCK, Droit international social, Bruylant, Bruxelles, 2012, pp. 432-439 et pp. 785-791.

-           « Les techniques d’interprétation normative des organes de protections des droits de l’homme », RGDIP, 2/2011, in : Actes du colloque de Poitiers sur les techniques interprétatives de la norme internationale, R.G.D.I.P., 2/2011, pp. 517-532.

-           « Les limites de l’indemnisation devant la Cour européenne des droits de l’homme – Le constat de violation comme satisfaction équitable suffisante », in : J.-F. FLAUSS, E. LAMBERT ABDELGAWAD (dir.), La pratique d’indemnisation par la Cour européenne des droits de l’homme, Bruylant-Nemesis, Bruxelles, 2011, pp. 127-154.

-           « Article 19 », in : E. DECAUX (dir.), Commentaire du Pacte international relatif aux droits civils et politiques, Economica, Paris, 2010, pp. 447-460.

-           « Entre particularismes et autonomie : droit européen des droits de l’homme et droit international », Annuaire de droit européen, 2007, pp. 119-140.

-           « La fonction des droits fondamentaux dans les rapports entre ordres et systèmes juridiques » (avec E. DUBOUT), in : E. DUBOUT, S. TOUZE (dir.), Les droits fondamentaux : charnières entre ordres et systèmes juridiques, Pedone, Paris, 2010, pp. 11-35.

-           « Les garanties du Comité européen pour la prévention de la torture », in : A. DEFLOU (dir.), Les droits des détenus, sécurité intense ou réinsertion favorisée, Dalloz, Paris, 2010, pp. 131-144.

-           « Article 26 », « Article 27 » in : G. ESPIELL, J. MICHAUD, G. TEBOUL (dir.), Commentaire de la Convention pour la protection des Droits de l’homme et de la dignité de l’être humain à l’égard des applications de la biologie et de la médecine, Economica, Paris, 2010, pp. 447-486.

-           « Droits de l’homme et trafic international de stupéfiants par voie maritime », in : Chronique de jurisprudence internationale, R.G.D.I.P., 1/2009, pp. 205-216.

-           « L’affaire des emprunts russes devant la Cour européenne des droits de l’homme » – Note sous l’arrêt du 15 mai 2001, De Dreux-Brézé c. la France, Revue trimestrielle des droits de l’homme, n° 57, 2004, pp. 275-316.

-           « Observations générales sur la compétence des Etats en matière de nom de famille à la lumière de l’arrêt Burghartz contre Suisse », Aktuelle Juristische Praxis / Pratique juridique actuelle, n° 4, 2003, pp. 395-402.

 

3. Droit de l’Union européenne :

-           « Article 47 », in : F. PICOD, S. VAN DROOGHENBROECK, La Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne – Commentaire article par article, Larcier, Bruxelles, 2017, à paraître.

-           « Le statut du chef de l’Etat, une opportunité d’élargissement du principe de loyauté communautaire », Revue des affaires européennes, n° 2012/4, pp. 839-846.

-           « La protection diplomatique au sein de l’Union européenne », in : M. BENLOLO CARABOT, U. CANDAS, E. CUJO (dir.), Union européenne et droit international, Pedone, 2012, pp. 385-393.

-           « Aspects récents (et choisis) de la protection consulaire des citoyens de l’Union européenne », Revue des affaires européennes, 2011, pp. 79-86.

-           « Les mécanismes communautaires en faveur de la responsabilité sociale des entreprises – A la recherche d’un nouveau partenariat », in : E. DECAUX (dir.), La responsabilité des entreprises multinationales et les droits de l’homme, Bruylant-Nemesis, Bruxelles, 2010, pp. 203-226.

-           « Le régime de la protection diplomatique et consulaire des citoyens de l’Union européenne », Aktuelle Juristische Praxis / Pratique juridique actuelle, n° 4, 2005, pp. 834-850.

 

 

  Русский      Francais

Catalogue de la bibliothèque

Horaires:
lundi fermée
mardide 14h30 à 19h00
mercredi fermée
jeudi de 14h30 à 19h00
vendredide 14h30 à 19h00
samedi fermée