Programme Collège universitaire français – Université d'Etat de Saint-Pétersbourg
Collège universitaire français
Université d’Etat de Saint-Pétersbourg

Contacts

28 rue Tchaïkovski
«La Maison du juriste»
Tél.: +7 812 275 51 96
de 10h00 à 16h00
(lundi, mardi, jeudi et vendredi)
e-mail: contact@cuf.spbu.ru

Plan d’accès

map1-fr map2-fr

Calendrier

2017 << >>

Archive

  Avril 2017


Colloque international « Penser la compromission intellectuelle (XVI-XXI siècles) »

« Penser la compromission intellectuelle (XVI-XXI siècles) »

 Colloque international

28-29 avril 2017

58-60 rue Galernaya, Saint-Pétersbourg

 
Мораль в интеллектуальной жизни Penser la compromission intellectuelle

Examens

Les horaires des examens d’été sont en page “Examens”

Philosophie – Claire CRIGNON

10 – 18 avril 2017

Médecine, santé et maladies : histoire et critique philosophique

Claire CRIGNON

Université Paris IV – Sorbonne Universités

 

Bio-bibliographie de l’enseignant

Maître de conférences habilitée à diriger des recherches, spécialisée en histoire de la philosophie britannique XVII-XVIIIe siècles, histoire des sciences et philosophie de la médecine. Rattachée à l’école doctorale EA 3552 (Métaphysique, Histoires, transformations, actualité). Claire Crignon est l’auteur de travaux sur la mélancolie et le fanatisme religieux (De la mélancolie à l’enthousiasme : Robert Burton et Anthony Ashley Cooper, 3e comte de Shaftesbury, Paris, Champion, 2006 ; Melancholy and Material Unity of Man, 17th-18th Centuries,Gesnerus, Swiss Journal of Medicine and Sciences, vol. 63, 2006) ; sur la médecine la naissance de l’anthropologie et l’empirisme (Médecine et philosophie de la nature humaine de l’âge classique aux lumières, anthologie dirigée avec R. Andrault, S. Buchenau et A-L Rey ; Locke médecin. Manuscrits sur l’art médical, Paris, Garnier, 2016) ; sur le statut du corps, les relations médecin patient ou le vieillissement à l’époque contemporaine (A qui appartient le corps humain ? avec M. Gaille, Paris, Belles Lettres, 2004 ; Qu’est-ce qu’un bon médecin, qu’est-ce qu’un bon patient, Seli Arslan, Paris, 2010). Elle a aussi traduit de l’anglais Shaftesbury et Locke.

 

Programme du cours

Ce cours propose une réflexion, à la fois historique et critique, sur le statut de la médecine, entre science, art et technique, sur l’articulation entre savoir et pouvoir médical. Alors que l’on a parfois tendance à présenter la bioéthique comme un domaine de spécialité récent, nous montrerons que la réflexion sur les limites de l’art médical s’enracine dans une histoire qui remonte à l’Antiquité, traversant les siècles pour continuer à alimenter la réflexion éthique sur le savoir et le pouvoir de la médecine. Nous verrons comment le procès de Nuremberg a constitué un tournant dans cette réflexion, faisant émerger la question de la valeur de la vie, et nous étudierons aussi les principaux courants et formes d’expression de cette réflexion éthique sur la pratique médicale (principes de l’éthique médicale, casuistique, éthique clinique). Nous défendrons l’idée qu’il existe une « pensée médicale » ou une « philosophie médicale » qui s’exprime aussi bien dans des textes écrits par des médecins, des philosophes ou des hommes de lettres. Chaque séance sera accompagnée de la lecture de textes qui seront communiqués aux étudiants.

 

Lundi 10 avril 2017, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 1 (avec traduction simultanée)

Introduction à la philosophie de la médecine et bioéthique

Titre partie 1 : La conception hippocratique de l’art médical (De l’art médical)

Titre partie 2  : La déontologie (le serment d’Hippocrate)

 

Mardi 11 avril 2017, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 2 (avec traduction simultanée)

La genèse de l’éthique médicale : le procès de Nuremberg

Titre partie 1 : du Serment au Code de Nuremberg. La réflexion sur la valeur de la vie.

Titre partie 2 : Les trois niveaux du jugement médical selon Paul Ricoeur : prudence, déontologie, bioéthique

 

Mercredi 12 avril 2017, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 1(sans traduction simultanée)

Introduction. De la philosophie de la médecine à la bioéthique.

Titre partie 1 : En quel sens peut-on parler d’une philosophie de la médecine ou d’une pensée médicale ? Distinction philosophie de la médecine / histoire de la médecine / bioéthique

Titre partie 2 la matière de l’art médical : c’est l’homme.
Etude de textes, M. Ficin, « éloge de la médecine ».
Jackie Pigeaud, « pour une histoire de la médecine », Poétique du corps, Belles Lettres, 2008.

Caplan, A, L, « Does the Philosophy of Medicine Exist », Theoretical Medicine, 1992, 13 (1), p. 67-77

Anne Fagot-Largeault , Introduction à Philosophie de la médecine, Paris, Vrin, 2010.

 

Jeudi 13 avril 2017, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 3 (avec traduction simultanée)

Les grands courants de la bioéthique (1)

-      Titre partie 1 : Les trois étapes de la genèse de la bioéthique

La distinction bioéthique médicale et bioéthique globale selon Van Renssenlaer Potter (lecture de l’article « Bioethics or the science of survival »).

-      Titre partie 2 : Le principlisme en éthique, les quatre principes de l’éthique biomédicale (Engelhardt, The Foundation of Bioethics, Beauchamp et Childress, Principles of Biomedical Ethics).

 

Vendredi 14 avril 2017, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 4 (avec traduction simultanée)

La réflexion philosophique sur la médecine comme art et technique

-      Titre partie 1 : Hans Jonas et le principe responsabilité

-      Titre partie 2 : H. G. Gadamer, Philosophie de la santé

 

Samedi 15 avril 2017, 10h00-13h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 2 (sans traduction simultanée)

L’identité du médecin-philosophe

-Titre partie 1 : La figure idéale du médecin-philosophe, Galien, Que l’excellent médecin est philosophe

- Titre partie 2 (ect.) : la séparation médecine et philosophie. Hippocrate : autonomie de la pensée médicale sur la nature de l’homme (Ancienne Médecine, §20 dans Hippocrate, L’Art de la médecine, trad. Jouanna et C. Magdelaine, Paris, GF, p. 93-94). Celse. De la médecine, la séparation médecine et philosophie.

 

Lundi 17 avril 2017, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 3 (sans traduction simultanée)

Penser philosophiquement le statut de la médecine, entre art, science et technique ; certitude et incertitude de la médecine

-      Titre partie 1 : genèse de la rationalité médicale, la recherche des causes et la classification des maladies (Hippocrate, Sydenham, Pinel, Bernard)

-      Titre partie 2 (ect.) Les limites de la rationalité médicale (Canguilhem, Gadamer)

 

Mardi 18 avril 2017, 9h00-12h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 4 (sans traduction simultanée)

Le médecin et le philosophe face au patient : santé et maladies

-      Titre partie 1 : la santé, concept vulgaire ou concept philosophique ?

-      Descartes, Kant, Canguilhem

-      Titre partie 2 (ect.) : La maladie vue par le médecin et par le patient

Hippocrate : le médecin face à la maladie (Des vents)

Canguilhem, l’expérience vécue du malade « puissances et limites de la rationalité en médecine ».

Oliver Sacks, voir le malade tel qu’il est. L’homme qui prenait sa femme pour un chapeau.

 

Bibliographie du cours

1. Sources primaires.

Beauchamp, T, L, & Childress, J, L, Les principes de l’éthique biomédicale, Paris, Belles Lettres, 2008.

Bernard, Claude, Introduction à l’étude de la médecine expérimentale, Paris, Champs Flammarion (1865), éd. F. Gzil, Paris, Le livre de poche, 2008 [lire en particulier la présentation p. 7-97].

Canguilhem, Georges, Le normal et le pathologique, Paris, Puf, 1999.

Écrits sur la médecine, Paris, Le Seuil, 2002.

« Puissance et limite de la rationalité en médecine », dans Etudes d’histoire et de philosophie des sciences.

Dagognet, François, Pour une philosophie de la maladie, Paris, Textuel, 1996.

Dagognet, François, La raison et les remèdes (1964), Paris, Puf, 1984.

Foucault, Michel, Naissance de la clinique, Paris, Puf, 1963.

« Crise de la médecine ou crise de l’anti-médecine ? », Dits et Écrits, Paris, Gallimard, Quarto, 2001, vol. II.

Ficin, Marcile, « sur l’éloge de la médecine », dans Lettres, trad. J. Reynaud et S. Galland, Paris, Vrin, 2010

Gadamer, H, G, Philosophie de la santé, Paris, Grasset, 1998.

Galien, Que l’excellent médecin est aussi philosophe, dans Œuvres, éd. V. Boudon-Millot, T. 1, Paris, Belles Lettres, 2007.

Hippocrate, Connaître, soigner, aimer. Le serment et autres textes, éd. J. Salem, Paris, Point, Seuil, 1999.

Hippocrate, Le Serment, dans De l’art medical, trad. E. Littré, textes presents par D. Gourevitch, Paris, Le livre de poche, 1994, p. 82-83.

Jaspers, Karl, « L’idée médicale », dans Essais philosophiques, philosophie et problèmes de notre temps (1953), trad. L. Jospin, Paris, Payot, 1970, p. 140-154 (texte reproduit dans Philosophie de la médecine, vol. I, p. 297-311).

Jonas, Hans, Le principe responsabilité, Paris, Flammarion, 1990.

L’art médical et la responsabilité humaine, traduit et présenté par E. Pommier, Paris, Passages, 2012, p. 47-50.

Kant, Emmanuel, Critique de la raison pratique, Ie partie, Analytique, §8, Théorème IV, « l’autonomie de la volonté », Paris, Gallimard, Pléiade, p. 647-648.

Leçons d’éthique, Paris, livre de poche, 1997.

Levinas, Emmanuel, « La souffrance inutile », dans Cahiers de la nuit surveillée, textes rassemblés par J. Rolland, Lagrasse, Verdier, 1984, p.331.

« L’éthique est transcendance », Entretiens avec Emmanuel Levinas, avril 1986, dans E. Hirsch, Médecine et éthique, le devoir d’humanité, Paris, Cerf, 1990, p. 42-43 et p. 46.

Montaigne, Michel de, Les Essais III, xiii, De l’expérience, éd. G. de Pernon, 2008, p. 365-390.

Ricoeur, Paul, « Les trois niveaux du jugement médical », dans Esprit, n°12, 1996, p. 21-33. Ou dans Le Juste 2, Paris, Esprit, 2001.

2. Anthologies, dictionnaires, manuels, outils de travail

Gaille, Marie, Philosophie de la médecine, I, Frontière, savoir, clinique, Paris, Vrin, 2011.

Giroux, Elodie, Lemoine, Maël, Philosophie de la médecine II, Santé, maladie et pathologie, Paris, Vrin, 2012.

Folscheid, D, et al. Philosophie, éthique et droit de la médecine, Paris, Puf, 1997.

Grmek, M, D (dir), Histoire de la pensée médicale en Occident, 3 tomes, Paris, Seuil, 1995-1999.

Lambrichs, Louise, « La médecine occidentale en quête d’humanité », dans Histoire de la pensée médicale contemporaine, Evolutions, découvertes, controverses, dir. Fantini,   Bernardino & Lambrichs, Louise, Paris, Seuil, 2014, ch. 26, p. 455-472.

Hottois, G. & Parizeau, M, H, Les mots de la bioéthique. Un vocabulaire encyclopédique, Bruxelles, DeBoeck Université, 1993.

Lecourt, Dominique, Dictionnaire de la pensée médicale, Paris, Puf, 2004.

Canto-Sperber, Dictionnaire d’éthique et de philosophie morale, Paris, Puf.

Marzano, M, Dictionnaire du corps, Paris, Puf, 2007.

Mouillie, J-M (dir), Médecine, santé et sciences humaines. Manuel. Collège des sciences humaines et sociales en médecine et santé, Paris, Belles Lettres, 2011.

3. Sources secondaires

Ambroselli, Claire, L’éthique médicale, QSJ, Paris, Puf, 1988.

Fagot-Largeault, Anne, Leçon inaugurale, Chaire de philosophie des sciences biologiques et médicales, Collège de France, 2001.

Gaille, Marie, « L’idée de bioéthique globale : un combat à reprendre ? Le travail de la philosophie et l’histoire tronquée de l’éthique médicale », dans Cahiers philosophiques, n°125, 2e trimestre 2011, p. 131-136.

Giroux, Elodie, Après Canguilhem, définir la santé et la maladie, Paris, Puf, 2010.

Gzil, Fabrice, La maladie d’Alzheimer, problèmes philosophiques, Paris, Puf, 2009.

Hirsch, E & Ameisen, C, Éthique, médecine et société : comprendre, réfléchir, décider, Paris, Vuibert, 2007.

Hottois, G, Qu’est-ce que la bioéthique ? Paris, Vrin, coll. chemins philosophiques, 2004.

Nouvelle encyclopédie boéthique. Médecine, environnement, Biotechnologie, Bruxelles, 2001.

Labrusse-Riou, Catherine, Écrits de bioéthique, Paris, Puf, 2007.

Malherbe, Michel, Alzheimer, La vie, la mort, la reconnaissance, Paris, Vrin, 2016.

Marin, Claire, Violences de la maladie, violence de la vie, Paris, A. Colin, 2008.

Pelluchon, Corinne, L’autonomie brisée, bioéthique et philosophie, Paris, Puf, 2009.

Pigeaud, Jackie, « Pour une histoire de la médecine », dans Poétiques du corps – Aux origines de la médecine, Paris, Les Belles Lettres, 2008.

Sève, L, Pour une critique de la raison bioéthique, Paris, O. Jacob, 1994.

Sicart, D, L’alibi éthique, Paris, Plon, 2006.

 

 

  Русский      Francais

Réseaux sociaux


Afin de recevoir automatiquement les nouvelles publications du Collège, pensez à vous abonner à nos pages des réseaux sociaux.

Catalogue de la bibliothèque

Horaires:
lundi 15h - 19h30
mardi15h - 19h30
mercredi15h - 19h30
jeudi 15h - 19h30
vendredifermée
samedi 10h - 14h