Programme Collège universitaire français – Université d'Etat de Saint-Pétersbourg
Collège universitaire français
Université d’Etat de Saint-Pétersbourg

Contacts

28 rue Tchaïkovski
«La Maison du juriste»
Tél.: +7 812 275 51 96
de 10h00 à 16h00
(lundi, mardi, jeudi et vendredi)
e-mail: contact@cuf.spbu.ru

Plan d’accès

map1-fr map2-fr

Calendrier

2018 << >>

Archive

Test de français

Pour les étudiants désireux de s’inscrire dans le parcours francophone, le test de français aura lieu samedi 16 juin 2018, 43 Srednii prospekt, V.O., amphithéâtre 303 (à 14h00).  La deuxième date du test – le 7 septembre.

Fonctionnement du Collège au mois de mai 2018

En raison des fêtes du mois de mai et de la tenue des examens de fin d’année, voici un rappel des dates à retenir :

 30 avril, 1er, 2 et 9 mai : le Collège est fermé au public

3 mai : Examen de droit

4 mai : Examen d’histoire

7 mai : Examen de sociologie

10 mai : Examen de littérature

11 mai : Examen de philosophie

 

5 mai : Examen de français (étudiants de 1e année francophone)

5 et 12 mai : Examen de français (étudiants de 2e année francophone)

 

 

Philosophie – Laurent JAFFRO

13 – 21 avril 2018

Les Lumières comme projet critique: sentiment, raison, jugement

Laurent Jaffro

Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne

Bio-bibliographie de l’enseignant

Laurent Jaffro est professeur de philosophie morale à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et membre senior de l’Institut universitaire de France. Il a enseigné notamment aux universités de Nanterre, Clermont-Ferrand, Neuchâtel, et à Kobe College.

L. Jaffro est l’auteur de plus d’une centaine de publications scientifiques dans les domaines de la philosophie morale et politique et de l’histoire de la philosophie du 18e siècle notamment britannique.

Une description plus détaillée est disponible à l’adresse : www.jaffro.net

 

Programme du cours

Selon Kant, les Lumières et la critique sont une seule et même chose. L’objet du cours est d’explorer cette identité chez des auteurs qui, avant Kant, appliquent notamment la critique à la religion et au goût esthétique. On étudiera la critique de la religion, de la superstition et du fanatisme, à partir d’extraits de Spinoza, Locke, Shaftesbury, et Hume. La critique esthétique sera étudiée à partir d’extraits de Hume. Les deux dernières séances ne seront pas historiques, mais aborderont la question du
conflit entre des jugements évaluatifs et en particulier le problème des désaccord moraux.

 

Vendredi 13 avril 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 1 (avec traduction simultanée)

Raison ou sentiment ? Une introduction à l’épistémologie des Lumières

  1. L’idée d’autonomie
  2. L’analyse de la croyance par Pierre Bayle (extrait du Commentaire philosophique)
  3. Le concept de sensibilité entre platonisme et empirisme

 

Samedi 14 avril 2018, 10h00-13h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 1 (sans traduction simultanée)

Raison et foi : étude d’extraits de Spinoza et de Locke.

  1. Extraits du Traité théologico-politique et discussion de l’interprétation de Spinoza par Leo Strauss
  2. Locke sur le fanatisme (Essai sur l’entendement humain, IV, 18-19)

 

Lundi 16 avril 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 2 (avec traduction simultanée)

La critique de la religion de Spinoza à Hume

  1. Spinoza et l’interprétation des Ecritures
  2. Imagination et superstition
  3. Hume et la critique de la religion philosophique
  4. Hume et la critique de la religion populaire

 

Mardi 17 avril 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 3 (avec traduction simultanée)

L’histoire naturelle de l’esprit et le projet d’une science de l’homme

  1. Hume et la méthode de la science de la nature humaine
  2. L’histoire conjecturale de l’esprit

Mercredi 18 avril 2017, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 4 (avec traduction simultanée)

La critique du goût : jugement esthétique et expérience de l’art selon David Hume

 

Jeudi 19 avril 2017, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 2 (sans traduction simultanée)

Superstition et fanatisme : étude d’extraits de Shaftesbury et de Hume

  1. Hume sur l’orientation passionnelle de l’attitude religieuse
  2. Shaftesbury et la critique de l’enthousiasme par l’humour

 

Vendredi 20 avril 2017, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 3 (sans traduction simultanée)

Conflits de sentiments ou conflits de raisons ? Une réflexion à partir de Hume (et contre Hume) sur la nature des désaccords évaluatifs

 

Samedi 21 avril 2017, 9h00-12h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 4 (sans traduction simultanée)

Conflits de sentiments ou conflits de raisons ? (2e partie) : Les désaccords moraux radicaux et la pluralité des raisons

Bibliographie du cours

 

Bibliographie de préparation aux enseignements :

David Hume, ‘Of the Standard of Taste’ (1757) / ‘De la règle du goût’.

Edition de référence : Essais sur l’art et le goût, trad. M. Malherbe, Vrin.

David Hume, The Natural History of Religion / L’histoire naturelle de la religion.

David Hume, Superstition and Enthusiam’ / ‘Superstition et enthousiasme’.

 

Edition de référence : L’histoire naturelle de la religion et autres essais, trad. M. Malherbe, Vrin.

Baruch Spinoza, Tractatus theologico-politicus (1670) / Traité théologico-politique (en particulier le chapitre VII​).

Edition de référence : trad. Ch. Appuhn, GF-Flammarion.

John Locke,  An Essay concerning Human Understanding, IV, 18-19 / Essai sur l’entendement humain, IV, 18-19, trad. P. Coste.

La traduction de Pierre Coste a été éditée par Ph. Hamou au Livre de poche.

Shaftesbury, A Letter concerning Enthusiasm / Lettre sur l’enthousiasme.

Traduction par Claire Crignon au Livre de poche.

Ernst Cassirer, Die Philosophie der Aufklärung (1932) / La philosophie des Lumières (trad. P. Quillet)

Histoire – Philippe Verheyde

04 au 12 avril 2018

Etre Juif en Europe (1815-1945)

Philippe Verheyde

Université Paris 8

 

Bio-bibliographie de l’enseignant

 

Philippe Verheyde est maître de conférences en Histoire contemporaine, histoire économique et sociale à l’université de Paris 8,
depuis 2003, chargé de conférences à l’Institut d’Études Politiques de Paris (2010-2014), secrétaire général du Groupement de Recherches
« les entreprises sous l’Occupation » (2002-2011), membre fondateur du Conseil scientifique et historique de la Caisse des dépôts et
consignations (2003-2013), chercheur au laboratoire IDHES/CNRS Institutions et Dynamiques Historiques de l’Économie et des Sociétés,
depuis 1997 et Directeur du Département Histoire (2014-2016). Principales publications :

 

- [1] Les mauvais comptes de Vichy, l’aryanisation des entreprises juives, Librairie Académique Perrin, Paris, 1999.

- [2] La Caisse des dépôts et consignations, la Seconde Guerre mondiale et le XXème siècle, contributions et codirection avec Alya Aglan et Michel Margairaz, Albin Michel, Paris, 2003.

- [3] 1816 et la genèse de la Foi publique, contribution et codirection avec Alya Aglan et Michel Margairaz, Droz, Genève,  2006.

- [4] La genèse de la décision, chiffres publics, chiffres privés dans la France du XXe siècleintroduction et codirection avec Béatrice Touchelay, Editions Biere, Bordeaux, 2009.

- [5] Crises financières, crises politiques en Europe dans le second XIXe siècle,
La Caisse des dépôts et consignations de 1848 à 1918
, contribution et codirection avec Alya Aglan et Michel Margairaz, Droz, Genève, 2011.

- [6] Les entreprises françaises, l’Occupation et le second XXe siècle,
introduction et codirection avec Olivier Dard et Hervé Joly, Metz, Presses du Centre Universitaire Lorrain d’Histoire, 2011.

- [7] Les Grands Magasins parisiens, Paris, Balland, 2012.

- [8] Les politiques des territoires. La Caisse des dépôts et
consignations, les institutions financières et les politiques de développement et d’aménagement des territoires en France au XXe siècle
, introduction et codirection avec Michel Margairaz, Bruxelles, Peter Lang, 2014.

De la croissance à la crise, le moment Tannery (1925-1935). Une tentative avortée de
modernisation conservatrice et libérale à l’heure de la mondialisation
, contributions et codirection avec Alya Aglan et Michel Margairaz, Genève, Droz, 2014.

Programme du cours

Il s’agit de présenter, de travailler et de s’interroger sur les conditions d’existence des Juifs en Europe, depuis
les conséquences de la Révolution française jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale. On insistera davantage sur le cas français tout en comparant avec d’autres pays, et notamment en Europe de l’Est. On se propose ainsi d’aborder les différentes formes d’exclusion à travers des
approches multiples : juridiques, politiques, sociales, économiques et culturelles. Les séminaires permettront de
travailler à partir d’archives ou de témoignages et l’on abordera les formes que recouvrent les recherches historiques sur ces questions et les enjeux politiques qu’ils induisent.

 

Mercredi 4 avril 2018, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 1 (avec traduction simultanée)

Etre Juif en Europe de 1815 à 1914

 

Jeudi 5 avril 2018, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 2 (avec traduction simultanée)

De l’antijudaïsme à l’antisémitisme, renouveau, formes et résistances

 

Vendredi 6 avril 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 1 (sans traduction simultanée)

- Témoignage de Ytskhok Peretz, « les oubliés du Shtetl »

- Le décret Crémieux

 

Samedi 7 avril 2018, 10h00-13h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 2 (sans traduction simultanée)

- L’Affaire Dreyfus

- Les créations de la LDH et de la LICA

 

Lundi 9 avril 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 3 (avec traduction simultanée)

L’exclusion politique et économique des Juifs en France (1940-1944)

 

Mardi 10 avril 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 4 (avec traduction simultanée)

La destruction des Juifs d’Europe

 

Mercredi 11 avril 2018, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 3 (sans traduction simultanée)

- Témoignage de Wilhelm Cornides, le transfert des Juifs en Pologne

- Témoignage de Stanislas Kozac, sur le camp de Belzec

 

Jeudi 12 avril 2018, 9h00-12h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 4 (sans traduction simultanée)

Présentation, débat et échanges autour des travaux de recherche des étudiant(e)s et réflexions sur des thèmes de recherche en histoire

Bibliographie indicative

  • Arendt Hannah, Sur l’antisémitisme. Les origines du totalitarisme, Paris, Seuil, 1984.
  • Benbassa Esther, Histoire des Juifs de France, Paris, Seuil, 1997.
  • Dubnov Simon, Précis d’histoire juive, Paris, Cerf, 1992 ; History of the Jews in Russia and Poland from the earliest times until the present day https://archive.org/details/historyofjewsinr01dubnuoft
  • Ertel Rachel, Le Shtetl, la bourgade juive de Pologne, Paris, Payot, 1982.
  • Germa Antoine, Lellouch Benjamin et Patlagean Evelyne (dir.), Les Juifs dans l’histoire, Seyssel, Champ Vallon, 2011.
  • Hilberg Raul, La destruction des Juifs d’Europe, 2 vol., Paris, Fayard, 1988.
  • Marrus Michaël et Paxton Robert, Vichy et les Juifs, Paris, Calmann-Lévy, 1981.
  • Minczeles Henri, Une histoire des Juifs de Pologne, Paris, La Découverte, 2006.
  • Poliakov Léon, Le mythe aryen, Paris, Calmann-Lévy, 1994.

Sociologie – Eric DAGIRAL

27 mars – 4 avril 2018

Sociologie d’internet

Eric DAGIRAL

Université Paris-Descartes

Bio-bibliographie de l’enseignant

Éric Dagiral est maître de conférences en sociologie à l’Université Paris Descartes et membre du CERLIS (Centre de Recherche sur les Liens Sociaux, CNRS, Université Paris Descartes et Sorbonne Nouvelle). Il conduit des
recherches sur la conception et les usages des techniques d’information et de communication. Après avoir travaillé sur l’émergence de l’administration électronique et les débuts de la déclaration de l’impôt par internet, il a
étudié la construction de l’information en santé ainsi que les reconfigurations du travail journalistique en ligne. Il coordonne actuellement un projet de recherche financé par l’ANR consacré aux usages sociaux du Quantified
Self
 et aux technologies numériques d’auto-mesure associées. Derniers ouvrages parus : Sociologie d’internet (avec Jean-Samuel Beuscart et Sylvain Parasie, Armand Colin, 2016) et L’ordinaire d’internet. Le web dans nos
pratiques et relations sociales
 (coordonné avec Olivier Martin, Armand Colin, 2016).

Bibliographie récente :

-          Beuscart J.-S., Dagiral É. et Parasie S. (2016), Sociologie d’internet, Paris, Armand Colin.

-          Martin O. et Dagiral É. (coord.) (2016), L’ordinaire d’internet. Le web dans nos pratiques et relations sociales, Paris, Armand Colin.

-          Dagiral É., Jouzel J.-N., Mias A. et Peerbaye A. (2016), « Mesurer pour prévenir ? Entre mise en nombre et mise en ordre » (introduction du numéro thématique coordonné), Terrains et travaux, n°28, p. 5-20.

-          Dagiral É. et Peerbaye A. (2016), « Making Knowledge in Boundary Infrastructures: Inside and Beyond a Database for Rare Diseases », Science & Technology Studies, vol. 29, n°2, p. 44-61.

 

Programme du cours

Comment internet modifie-t-il nos façons d’étudier, de travailler, de se rencontrer, de militer ou de se cultiver ? Cet enseignement propose de revenir sur la façon dont la sociologie s’est saisie d’internet et des techniques
d’information et de communication en revisitant les grandes promesses associées à cette technologie : renouvellement des façons de se présenter et de faire des rencontres, démocratisation et empowerment des individus
et des groupes sociaux. Pour ce faire, il s’appuie sur un ensemble de travaux francophones et anglo-saxons consacrés à la conception et aux usages d’internet. La synthèse de ces travaux nous conduira également à explorer
la façon dont le sociologue peut s’y prendre pour enquêter « sur et par internet », à réfléchir en retour à ce qu’internet fait à la sociologie.

 

Mardi 27 mars 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 1 (avec traduction simultanée)

Intitulé : Introduction. Faire la sociologie d’internet ? Éléments d’histoire sociologique d’Internet

 

Mercredi 28 mars 2018, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 1 (sans traduction simultanée)

Séminaire d’approfondissement (1) : sociologie historique et politique d’Internet, autour de deux extraits d’ouvrages de Fred Turner (sur la cyberculture) et de Benjamin Peters
(sur l’histoire des projets de réseaux informatiques soviétiques, si cela vous semble possible !)

 

Jeudi 29 mars 2018, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 2 (avec traduction simultanée)

Intitulé : Sociologie des interactions, de la présentation de soi et des sociabilités en ligne

 

Vendredi 30 mars 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 3 (avec traduction simultanée)

Intitulé : Internet et démocratisation

 

Samedi 31 mars 2018, 10h00-13h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 2 (sans traduction simultanée)

Première séance de séminaire consacrée aux mémoires de Master ; questions de méthodes : enquêter sur/avec internet ?

 

Lundi 2 avril 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 4 (avec traduction simultanée)

Intitulé : Une nouvelle économie numérique ?

 

Mardi 3 avril 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 3 (sans traduction simultanée)

Séminaire d’approfondissement (2) : enjeux contemporains du numérique : autour de l’ouvrage de Dominique Cardon, À quoi rêvent les algorithmes ?
Nos vies à l’heure des big data, Paris, Seuil.

 

Mercredi 4 avril, 9h00-12h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 4 (sans traduction simultanée)

Seconde séance de séminaire consacrée aux mémoires de Master

 

Bibliographie du cours

 

Bibliographie de préparation aux enseignements :

-          Martin O. et Dagiral É. (coord.) (2016), L’ordinaire d’internet. Le web dans nos pratiques et relations sociales, Paris, Armand Colin : introduction de l’ouvrage ; chapitres 1, 4 et 6 plus particulièrement

-           ??? à voir selon ce qui est envisagé à travers la « préparation aux enseignements et le temps qui y est consacré par les étudiants. Les chapitres choisis de l’ouvrage ci-dessus permettent précisément une
introduction à une sociologie des TIC / d’Internet  / du numérique à un niveau licence / grand public, qui serait systématisée à l’occasion des quatre cours magistraux sur la base du manuel Sociologie d’internet,
qui me servirait d’appui…

 

  Русский      Francais

Réseaux sociaux

 

Afin de recevoir automatiquement les nouvelles publications du Collège, pensez à vous abonner à nos pages des réseaux sociaux.

Catalogue de la bibliothèque

Horaires:
lundi 15h - 16h00
mardi15h - 16h00
mercredi fermée
jeudi 15h - 16h00
vendredi15h - 16h00
samedi fermée