Programme Collège universitaire français – Université d'Etat de Saint-Pétersbourg
Le programme d’enseignement complémentaire
Collège universitaire français
Université d’Etat de Saint-Pétersbourg

Contacts

28 rue Tchaïkovski
«La Maison du juriste»
Tél.: +7 812 275 51 96
de 10h00 à 16h00
(lundi, mardi, jeudi et vendredi)
e-mail: contact@cuf.spbu.ru

Plan d’accès

map1-fr map2-fr

Calendrier

2019 << >>

Archive

Résultats du test de français

Абашина Анна Игоревна

0/20

Алли Татьяна Владимировна

02/20

Афанасьева Юлия Станиславовна

11/20

Бобылева Мария

05,25/20

Вакулик Мария Руслановна

11,75/20

Джебари Мерьям

04/20

Дроздова Полина

10,5/20

Кирчук Екатерина Сергеевна

02,75/20

Клутье Екатерина Сергеевна

01,75/20

Леонтьева Наталия Павловна

16,75/20

Лоскина Елена Анатольевна

05,75/20

Медведева Татьяна Евгеньевна

11,5/20

Мильгевская Екатерина Андреевна

14/20

Мосина Полина

01,75/20

Нуруллина Анастасия Николаевна

13,75/20

Позмогова Екатерина

10/20

Попова Анастасия Андреевна

10/20

Путинцева Мария Сергеевна

09,25/20

Пырков Михаил Николаевич

02,25/20

Райков Глеб Русланович

16/20

Ратникова Ольга

06/20

Савельева Светлана Николаевна

02,5/20

Улина Ольга Владимировна

10/20

Test de français

Pour les étudiants qui souhaitent s’inscrire en section francophone ou en section russophone avec cours de français, un test de français aura lieu le 22 juin à 10:00 en salle 198 (Universitetskaya nab, d. 11). Un deuxième test aura lieu le 4 septembre.
En cas d’échec au premier test (le 22 juin), il sera possible de retenter sa chance le 4 septembre.
Si vous êtes en possession du diplôme DALF C1, vous êtes dispensé de test. Il vous suffit de le communiquer au secrétariat  en vue d’une inscription en section francophone. Quelle que soit la section choisie, il est indispensable de se préinscrire sur le site : http://cuf.spbu.ru/?page_id=431&lang=ru

Soutenance des Mémoires

A l’attention des étudiants

La soutenance des Mémoires aura lieu le 3 juin à 10h00 (sociologie – à 9h00).

Le jury d’attribution des bourses aura lieu le 4 juin à 9h00

Philosophie – Jean-François BRAUNSTEIN

12 – 20 avril 2019

Histoire des sciences et philosophie

Jean-François BRAUNSTEIN

Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne

 

Bio-bibliographie de l’enseignant

Jean-François Braunstein est professeur de philosophie française contemporaine à l’Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne, membre de l’Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne. Il est notamment l’auteur de  Broussais et le matérialisme. Médecine et philosophie au XIXe siècle, Méridiens-Klincksieck, 1986 ; avec François Bing et Elisabeth Roudinesco (éd.), Actualité de Georges Canguilhem. Le normal et le pathologique, Les empêcheurs de penser en rond, 1998 ; avec E. Pewzner, Histoire de la psychologie, Armand Colin, 1999 ; avec M. Bourdeau, A. Petit, Auguste Comte aujourd’hui, Kimé, 2003 ; Canguilhem, histoire des sciences et politique du vivant, Presses Universitaires de France, 2007 ; L’histoire des sciences. Méthodes, styles et controverses, Vrin, 2008 ; La philosophie de la médecine d’Auguste Comte. Vierge Mère, vaches folles et morts vivants, Presses Universitaires de France, 2009 ; avec P. Schötttler et H. Schmidgen, Epistemology and History. From Bachelard and Canguilhem to Todays’s History of Science, Max Planck Institut für Wissenschaftsgeschichte, 2012 ; avec D. Lorenzini, A. Revel, J. Revel, A. Sforzini, Foucault(s), Editions de la Sorbonne, 2017 ; La phliosophie devenue folle, Grasset, 2018 ; avec E. Jeuland Droit et relation : une approche comparative, IRJS Editions, 2018, avec B. Bensaude-Vincent, J. Gayon, François Dagognet. Philosophe, épistémologue, à paraître, Matériologiques, 2019.

 

Programme du cours

HISTOIRE DES SCIENCES ET PHILOSOPHIE

Synopsis :

On a souvent parlé d’une « tradition française » ou d’une « école française » en histoire des sciences. Il conviendrait sans doute plutôt de parler d’un « style français » en ce domaine, ce qui permettrait de mieux comprendre que, s’il existe un « air de famille » entre les auteurs qui illustrent ce style, notamment Auguste Comte, Gaston Bachelard, Georges Canguilhem ou Michel Foucault,  il existe aussi entre eux des différences de ton et de projets.

Il existe un certain nombre de points communs qui permettent de caractériser ce « style français » en épistémologie. D’abord l’idée que la philosophie des sciences n’est intéressante que si elle est historique, que si elle est une réflexion a posteriori sur des sciences qu’il ne s’agit en aucun cas de fonder. Ce qui implique aussi que la philosophie des sciences prend la diversité des sciences comme un fait et non comme un défaut à corriger par des tentatives d’unification de la science. En second lieu l’idée que cette histoire des sciences n’est pas une histoire comme les autres, qu’elle est « critique » et « philosophique » : c’est une histoire normative (« récurrente » et « jugée » disait Bachelard) alors que l’histoire traditionnelle s’efforce d’être objective. Ensuite il faut noter que cette histoire des sciences vise à poser des questions philosophiques plus générales et s’élargit en une « histoire de la rationalité », qui ne se présente néanmoins pas comme une critique de la rationalité. Cette visée philosophique générale explique en partie l’audience exceptionnelle qu’eurent ces auteurs pour la « french theory » dans son ensemble. Enfin il faut relever que cette histoire des sciences a bien souvent une portée politique, ou éthique, chez la plupart des auteurs qui illustrent ce « style français » de philosophie des sciences. On a quelquefois désigné ce style par le qualificatif d’ « épistémologie historique », chez Bachelard, Canguilhem ou Foucault. Il n’est pas sans intérêt de noter que le grand intérêt actuel, dans le monde anglo-saxon, pour l’ « historical epistemology » de Ian Hacking, Lorraine Daston, Arnold Davidson ou Peter Galison n’a bien sûr pas retrouvé par hasard cette expression inventée en France dès le début du XXe siècle.

Vendredi 12 avril 2019, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 1 (avec traduction simultanée)

Introduction : le « style français » en histoire des sciences

 

Samedi 13 avril 2019, 10h00-13h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 1 (sans traduction simultanée)

Auguste Comte, Abel Rey et l’institutionnalisation de l’histoire des sciences en France

 

Lundi 15 avril 2019, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 2 (avec traduction simultanée)

Auguste Comte : histoire des sciences et politique

 

Mardi 16 avril 2019, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 3 (avec traduction simultanée)

Georges Canguilhem : histoire des sciences et éthique

 

Mercredi 17  avril 2019, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 4 (avec traduction simultanée)

Michel Foucault, historien des sciences ?

 

Jeudi 18 avril 2019, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 2 (sans traduction simultanée)

Canguilhem : le concept de milieu et la critique de la psychologie

 

Vendredi 19 avril 2019, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 3 (sans traduction simultanée)

Foucault , la psychiatrie et la médecine

 

 Samedi 20 avril 2019, 9h00-12h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 4 (sans traduction simultanée) :

Epistémologie historique et « historical epistemology »

 

 

Bibliographie du cours

 

GENERALITES

M. Fichant, « L’épistémologie en France », dans F.Châtelet (dir.), La philosophie au XXe siècle,  Hachette/Marabout, 1973

P. Acot, L’histoire des sciences, Que sais-je ?, PUF, 1999

P. Wagner (dir.), Les philosophes et la science,  Folio-Gallimard, 2002

J.-F. Braunstein, L’histoire des sciences. Méthodes, styles et controverses, Vrin, 2008

 

A. COMTE

Cours de philosophie positive, leçons 1 et 2, Discours sur l’esprit positif, dans A. Comte, Philosophie des sciences, coll. Tel, Gallimard, 1996

* sur Comte

P. Macherey, Comte. La philosophie et les sciences, coll. Philosophies, PUF, 1989

J.-F. Braunstein, La philosophie de la médecine d’Auguste Comte. Vierge Mère, vaches folles et morts vivants, P.U.F., 2009

 

G. BACHELARD

La formation de l’esprit scientifique (1938), ch. 1, « La notion d’obstacle épistémologique », Vrin, 1993

« L’actualité de l’histoire des sciences » (1951)  in  L’engagement rationaliste, PUF, 1972

L’activité rationaliste de la physique contemporaine, PUF, 1965, Introduction, ch. 1 « Les récurrences historiques »

* sur Bachelard

F. Dagognet, Bachelard, sa vie, son oeuvre, PUF, 1965

 

G. CANGUILHEM

La formation du concept de réflexe au XVIIe et XVIIIe siècles, (1955), Vrin, 1977

Le normal et le pathologique, (1966),  Quadrige,  P.U.F., 1991

Etudes d’histoire et de philosophie des sciences concernant les vivants et la vie,  (1968), Vrin, 1994

La connaissance de la vie, Vrin, 1975

Idéologie et rationalité dans l’histoire des sciences de la vie, (1977), Vrin, 1981

* sur Canguilhem

Coll., Georges Canguilhem, philosophe, historien des sciences, Albin Michel, 1993

Coll., Actualité de Georges Canguilhem. Le normal et le pathologique, Les empêcheurs de penser en rond, 1998

J.-F. Braunstein (éd.), Canguilhem. Histoire des sciences et politique du vivant, PUF, 2007

 

M. FOUCAULT

Histoire de la folie (1961), Tel, Gallimard, 1972

Naissance de la clinique. Une archéologie du regard médical, (1963),  coll. Quadrige, PUF 1993

L’ordre du discours, (1971), Gallimard, 1989

* sur Foucault

A. Sheridan, Discours, sexualité et pouvoir. Initiation à Michel Foucault, Mardaga, 1985

D. C.  Hoy (éd.),  Foucault. Lectures critiques, de Boeck, 1989

G. Gutting, Michel Foucault’s Archaeology of Scientific Reason, Cambridge UP, 1989

 

HISTORICAL EPISTEMOLOGY

I. Hacking, L’émergence de la probabilité, Seuil, 2002

I. Hacking, The Taming of Chance, Cambridge UP, 1990

I.. Hacking, L’âme réécrite. Etude sur la personnalité multiple et les sciences de la mémoire, Les empêcheurs de penser en rond, 1998

A. Davidson, L’émergence de la sexualité. Epistémologie historique et formation des concepts, Albin Michel, 2005

L. Daston, P. Galison, Objectivité, Les Presses du réel, 2012

* sur l’Historical Epistemology

T. Sturm, U. Feest (eds.), What (Good) is Historical Epistemology?, Berlin, Max Planck Institute for the History of Science (Preprints; 386), 2009

J.-F. Braunstein, P. Schötttler, H. Schmidgen (eds.), Epistemology and History. From Bachelard and Canguilhem to Todays’s History of Science,  Berlin, Max Planck Institut für Wissenschaftsgeschichte (Preprints ; 434), 2012

Histoire – Jean-Frédéric SCHAUB

3 – 11 avril 2019

Les empires occidentaux à l’âge moderne (15e-18e siècle)

 Jean-Frédéric SCHAUB

EHESS

 

 

  Русский      Francais

Réseaux sociaux

 

Afin de recevoir automatiquement les nouvelles publications du Collège, pensez à vous abonner à nos pages des réseaux sociaux.

Catalogue de la bibliothèque

Horaires:
lundi 15h - 16h00
mardi15h - 16h00
mercredi fermée
jeudi 15h - 16h00
vendredi15h - 16h00
samedi fermée