Programme Collège universitaire français – Université d'Etat de Saint-Pétersbourg
Collège universitaire français
Université d’Etat de Saint-Pétersbourg

Contacts

28 rue Tchaïkovski
«La Maison du juriste»
Tél.: +7 812 275 51 96
de 10h00 à 16h00
(lundi, mardi, jeudi et vendredi)
e-mail: contact@cuf.spbu.ru

Plan d’accès

map2-fr map1-fr

Calendrier

2017 << >>

Archive

Архив рубрики "Литература"


Littérature – Jean-Christophe Igalens

17 – 24 novembre 2017

ÉCRIRE l’ART AU XVIIe et au XVIIIe s.

Jean-Christophe Igalens

Université Paris-Sorbonne

 

Bio-bibliographie de l’enseignant

Jean-Christophe Igalens est maître de conférences à l’Université Paris-Sorbonne. Auteur d’un ouvrage consacré à l’œuvre littéraire de Giacomo Casanova (Casanova. L’écrivain en ses fictions, Paris, Classiques Garnier, 2011),
il édite, en collaboration avec Érik Leborgne, l’Histoire de ma vie du même auteur (Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins », 2013-2018) à partir du manuscrit conservé par la Bibliothèque nationale de France. Spécialiste de
la littérature d’un long XVIIIe siècle, il s’intéresse notamment aux formes et aux enjeux de l’écriture de soi, mais aussi aux relations entre littérature, arts et idées au XVIIe et au XVIIIe siècle.

 

Programme du cours

Aux XVIIe et XVIIIe siècles, en France, s’engage un procès décisif de laïcisation de l’art, postérieur mais différent de ce qu’avait connu l’Italie. Une organisation originale se met en place, qui encadre la production artistique dans
une académie, la soumet au contrôle royal, l’annexe à un dessein national, en même temps qu’elle l’inscrit dans la civilisation curiale. Dès les années 1650, l’art s’accompagne d’une théorisation subtile et investit l’écriture poétique
et littéraire.  Deux écrivains, principalement, vont faire l’objet de l’étude, La Fontaine et Diderot qui, de deux manières très différentes, dans l’adhésion et la distance que permet la littérature, écrivent l’art de leur temps et pensent
sa place dans le monde et la société. Le premier décrit l’art dans un rapport ambigu au prince, réunissant la poésie encomiastique et la distance humoristique. Le second, « invente » la critique d’art comme genre littéraire et comme
pratique sociale en même temps qu’il nous fait voir l’art de son temps.

 

Vendredi 17 novembre 2017, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 1 (avec traduction simultanée)

La littérature et les discours sur l’art sous l’Ancien Régime

-      Introduction aux Salons de Diderot : Diderot et la critique d’art

-      Introduction à Psyché de La Fontaine : structure du conte.

 

Samedi 18 novembre 2017, 10h00-13h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 1 (sans traduction simultanée)

D’un thème esthétique à son développement littéraire et poétique.

-      « Cette diversité d’objets » : le conte, l’esthétique et le désir dans Psyché. Étude de texte(s).

-      Diderot et la couleur : étude d’extraits des Salons.

 

Lundi 20 novembre 2017, 10h00-13h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 2 (sans traduction simultanée)

La peinture et les limites de la représentation.

-      Peinture et violence dans les Salons de Diderot : étude de textes.

-      Peinture et érotisme dans les Salons de Diderot : étude de textes.

 

Lundi 20 novembre 2017, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 2 (avec traduction simultanée)

Littérature, art, pouvoir.

-      Félibien, Le Songe de Philomathe.

-      Versailles dans Psyché

-      La critique d’art et les pouvoirs dans les Salons de Diderot.

 

Mardi 21 novembre 2017, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 3 (avec traduction simultanée)

Diderot et les peintres (Chardin, Greuze, Hubert Robert, Vernet, Boucher…) : enjeux esthétiques et philosophiques des goûts et des dégoûts.

-      Goûts…

-      Et dégoûts

 

Mercredi 22 novembre 2017, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 4 (avec traduction simultanée)

Les Salons de Diderot, ou comment écrire la peinture ?

-      De l’ekphrasis…

-      Vers de nouvelles approches littéraires de la peinture.

 

Jeudi 23 novembre 2017, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 3 (sans traduction simultanée)

Écritures.

L’ekphrasis dans Psyché : étude de textes.

Ecrire la peinture : étude d’extraits des Salons de Diderot.

 

Vendredi 24 novembre 2017, 9h00-12h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 4 (sans traduction simultanée)

Étude de la section « Vernet » dans le Salon de 1767.

 

Bibliographie du cours

 La Fontaine : Les Amours de Psyché édition de Michel Jeanneret (Le Livre de poche)

Diderot, Salons, extraits présentés par Michel Delon (Folio classique)

Félibien, Le Songe de Philomathe (téléchargeable sur la base « Gallica » de la bnf : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5620516k/f2.zoom

Thomas Crow, La peinture et son public à Paris au XVIIIe siècle.

25 septembre – 3 octobre 2017

Littérature et arts, XIXe-XXe siècles

Michel Murat

Université Paris-Sorbonne

 

Bio-bibliographie de l’enseignant

Michel Murat est professeur de littérature française à l’Université Paris-Sorbonne et à l’Ecole Normale Supérieure. Ses travaux ont porté sur Julien Gracq et le surréalisme ; sur l’histoire des formes poétiques dans leur période de mutation (1870-1920) ; sur la construction de l’histoire littéraire par les écrivains.

 

Principaux ouvrages :

Le Rivage des Syrtes de Julien Gracq. Etude de style, José Corti, 1983.

L’Enchanteur réticent. Essai sur Julien Gracq, (Belfond, 1991), José Corti, 2004.

Robert Desnos. Les grands jours du poète, José Corti, 1988.

L’Art de Rimbaud, José Corti, 2002.

Le Coup de dés de Mallarmé. Un recommencement de la poésie, Belin, 2005.

Le Vers libre, Champion, 2008.

Le surréalisme, Livre de poche, 2013.
La Langue des dieux modernes, Garnier, 2013.

 

Programme du cours

La première question que pose la relation entre la littérature et les arts est celle du rapport entre un langage verbal et des formes d’expression structurellement différentes. Cette question a été longtemps envisagée en termes d’ekphrasis rhétorique, mais dans la période qui s’ouvre avec le XIXe siècle le cadre rhétorique perd de sa pertinence, et il convient plutôt de parler de description. Cette description « fait parler » la peinture et la pourvoit d’une capacité de réflexion théorique qui en modifie profondément le statut ; le peintre, jusque là considéré comme artisan, devient un artiste créateur, « frère » du poète et pourvu d’une égale dignité. C’est la raison pour laquelle au XIXe siècle l’art a été par excellence, de Balzac à Proust, un sujet littéraire, et l’artiste un héros de roman. Dans une seconde phase, qui correspond à peu près au symbolisme, apparaît l’idée d’une correspondance des arts ; elle tend avec Wagner vers la réalisation d’une « œuvre d’art totale », et ouvre la période des avant-gardes, faite de conflits esthétiques et de mutations rapides et conduisant à un refus radical de la tradition. Le domaine est aussi marqué par des mutations technologiques, dont la plus importante est l’apparition de la photographie vers 1840, et sa diffusion rapide dans l’espace social. La photographie assurant par des moyens mécaniques la fonction de reproduction dévolue aux arts, littérature « réaliste » comprise, oblige ceux-ci à se redéfinir, et à repenser leur rapport avec le document, la trace, la mémoire.

 

Lundi 25 septembre 2017, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 1 (avec traduction simultanée)

L’œuvre d’art dans le langage : description, évocation

Ekphrasis ou description. La description dans le roman. Notice, catalogue, poème. Peut-on décrire la musique ?

 

Mardi 26 septembre 2017, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 2 (avec traduction simultanée)

Fictions et figures de l’artiste. Le roman de l’artiste : Balzac, Le Chef d’œuvre inconnu ; Edmond et Jules de Goncourt, Manette Salomon ; Zola, L’Œuvre

 

Mercredi 27 septembre 2017, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 3 (avec traduction simultanée)

Avant-gardes littéraires et artistiques. Le wagnérisme français. Apollinaire, Reverdy et le cubisme. Le surréalisme et la peinture

 

Jeudi 28 septembre 2017, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 1 (sans traduction simultanée)

Baudelaire : « Les Phares » ; Exposition universelle de 1855, III, « Eugène Delacroix »

Rimbaud, Illuminations, « Les Ponts »

Huysmans, A rebours, « L’Apparition » de Gustave Moreau

Proust, A l’ombre des jeunes filles en fleurs, Elstir et le port de Carquethuit

Apollinaire, Calligrammes, « Les Fenêtres »

 

Vendredi 29 septembre 2017, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 2 (sans traduction simultanée)

Lecture d’extraits de Balzac, des frères Goncourt, de Zola, de Huysmans et de Proust (voir cours n°2)

 

Samedi 30 septembre 2017, 10h00-13h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 3 (sans traduction simultanée)

Baudelaire, « Richard Wagner et Tannhaüser »

Mallarmé, « Wagner. Rêverie d’un poète français »

Julien Gracq, Au château d’Argol

Apollinaire, Méditations esthétiques, « Picasso »

Pierre Reverdy, « Le cubisme » ; « L’image »

André Breton, Le Surréalisme et la peinture (extraits)

 

Lundi 2 octobre 2017, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 4 (avec traduction simultanée)

Littérature et photographie / photographie et littérature

Médium, image, reproductibilité technique. Le discours littéraire sur la photographie. Le renouvellement des formes. Littérature et culture de masse

 

Mardi 3 octobre 2017, 9h00-12h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 4 (sans traduction simultanée)

Baudelaire, Salon de 1859, « De la photographie »

Walter Benjamin, « L’œuvre d’art à l’ère de la reproductibilité technique »

Georges Rodenbach, Bruges la morte

André Breton, Nadja

Roland Barthes, La Chambre claire

 

Bibliographie du cours

 

1. ŒUVRES

Apollinaire, Méditations esthétiques, « Picasso »

http://obvil.paris-sorbonne.fr/corpus/apollinaire/meditations-esthetiques/

Apollinaire, Calligrammes, « Les Fenêtres »

http://obvil.paris-sorbonne.fr/corpus/apollinaire/calligrammes/

Honoré de Balzac, Le Chef d’œuvre inconnu 

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k116911k.r

Roland Barthes, La Chambre claire, Seuil, 1980.

André Breton, Nadja, Gallimard, 1928.

http://m4ker.free.fr/74%20eBooks%20Fran%E7ais/Breton,%20Andr%E9%20-%20Nadja.pdf

André Breton, Le Surréalisme et la peinture, Gallimard, 1965

Charles Baudelaire : « Les Phares » ; Exposition universelle de 1855, III, « Eugène Delacroix »

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k8571036.r

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k65732674.r

Charles Baudelaire, « Richard Wagner et Tannhaüser »

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6221355j.r

Edmond et Jules de Goncourt, Manette Salomon

              http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k114894m.r

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1148950.r

Julien Gracq, Au château d’Argol, José Corti, 1938.

Joris-Karl Huysmans, A rebours

              http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k80709n.r

Stéphane Mallarmé, « Wagner. Rêverie d’un poète français »

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8626855p.r

Proust, Un amour de Swann

              https://www.ebooksgratuits.com/ebooksfrance/proust_du_cote_de_chez_swann.pdf

Proust, A l’ombre des jeunes filles en fleurs

              https://beq.ebooksgratuits.com/auteurs/Proust/Proust-03.pdf

https://beq.ebooksgratuits.com/auteurs/Proust/Proust-04.pdf

https://beq.ebooksgratuits.com/auteurs/Proust/Proust-05.pdf

Pierre Reverdy, « Le cubisme » ; « L’image », Œuvres complètes, Flammarion, 2012, t. 1

Georges Rodenbach, Bruges la morte

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k57844349.r

Zola, L’Œuvre

              http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k57625154.r

 

3. CRITIQUE

Philippe Geinoz, Relations au travail. Dialogue entre poésie et peinture à l’époque du cubisme. Apollinaire-Picasso-Braque-Gris-Reverdy, Droz, 2014

Philippe Hamon, Imageries, José Corti, 2001.

Nathalie Heinich, L’Elite artiste, Gallimard, 2005.

Michel Murat, Le Surréalisme, Livre de poche, 2013.

Philippe Ortel, La Littérature à l’ère de la photographie, Jacqueline Chambon, 2002.

Timothée Picard : Wagner, une question européenne : contribution à une étude du wagnérisme, 1860-2004, Rennes, PUR, 2006, 550 p.

Bernard Vouilloux, Le Tournant artiste de la littérature française, Hermann, 2011.

 

Littérature – Christian DOUMET

27 février – 7 mars 2017

Figures de l’altérité

Christian DOUMET

 

Littérature – Thomas CONRAD


16 – 24 novembre 2016

Romans des mondes souterrains au XIXe siècle

Thomas CONRAD

ENS Ulm

 

Littérature – Jean-Nicolas ILLOUZ


26 septembre – 3 octobre 2016

Poésie et altérité

Jean-Nicolas ILLOUZ

Professeur à l’université Paris 8

 

 

  Русский      Francais

Réseaux sociaux


Afin de recevoir automatiquement les nouvelles publications du Collège, pensez à vous abonner à nos pages des réseaux sociaux.

Catalogue de la bibliothèque

Horaires:
lundi 15h - 19h30
mardi15h - 19h30
mercredi15h - 19h30
jeudi 15h - 19h30
vendredifermée
samedi 10h - 14h