Programme Collège universitaire français – Université d'Etat de Saint-Pétersbourg
Collège universitaire français
Université d’Etat de Saint-Pétersbourg

Contacts

28 rue Tchaïkovski
«La Maison du juriste»
Tél.: +7 812 275 51 96
de 10h00 à 16h00
(lundi, mardi, jeudi et vendredi)
e-mail: contact@cuf.spbu.ru

Plan d’accès

map2-fr map1-fr

Calendrier

2018 << >>

Archive

Архив рубрики "Философия"


Philisophie – Matthieu RENAULT

14 – 22 février 2018

Variations sur la dialectique maître-esclave

Matthieu RENAULT

Université Paris 8 – Vincennes-Saint-Denis

 

Bio-bibliographie de l’enseignant

Matthieu Renault est docteur en philosophie (Université Paris Diderot, Università degli Studi di Bologna), Maître de conférences à l’Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis et membre du Laboratoire d’études et de recherches sur les logiques contemporaines de la philosophie (EA 4008). Ses travaux portent sur les rapports de la philosophie et de la pensée politique aux mondes non-européens, et sur leurs reprises et transformations en contextes colonial et (post-)esclavagiste. Il a été chercheur postdoctoral à la London School of Economics (2012-2013), et à l’Université Paris Nord Villetaneuse (2013-2015) dans le cadre du projet « Écrire l’histoire depuis les marges : le cas des Africains Américains ».  Il est l’auteur de : Frantz Fanon. De l’anticolonialisme à la critique postcoloniale (Éditions Amsterdam, 2001), L’Amérique de John Locke. L’Expansion coloniale de la philosophie européenne (Éditions Amsterdam, 2014), C.L.R. James. La vie révolutionnaire d’un “Platon noir” (Éditions La Découverte, 2016) et L’Empire de la révolution. Lénine et les musulmans de Russie (Éditions Syllepse, 2017).

 

Programme du cours

Nous nous proposons dans ce cours de retracer la genèse et les transformations d’un motif philosophique qui a joué un rôle crucial dans l’histoire des idées au XXe siècle et au-delà : la dialectique hégélienne du maître et de l’esclave. Nous concevrons celle-ci comme un authentique mythe philosophique ayant eu une double gestation : au sein de l’hégélianisme français, et en particulier dans les enseignements du philosophe et émigré russe Alexandre Kojève, d’une part ; dans la philosophie marxiste allemande, chez Marcuse et Lukács en particulier, avec l’identification de la lutte de classe et du conflit du maître et de l’esclave, d’autre part. Ce qui s’ébauche dans un cas comme dans l’autre, c’est la matrice d’un récit philosophique se racontant à la première personne, du point de vue de l’esclave ; un thème initial susceptible d’inépuisables variations en fonction d’expériences hétérogènes de l’oppression et des luttes d’émancipation. C’est, en résumé, une philosophie mineure qui va bientôt nourrir la critique littéraire comme la psychanalyse, avant de connaître de multiples reprises et traductions dans le cadre de la pensée et des luttes féministes et antiracistes. Reparcourir cette histoire, c’est aussi découvrir la nécessité qu’il y a aujourd’hui à faire une histoire sociale-mondiale de la philosophie.

 

Mercredi 14 février 2018, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 1 (avec traduction simultanée)

La dialectique maître-esclave de Hegel : Pour une histoire sociale d’un mythe philosophique

-      « Maîtrise et servitude » dans la Phénoménologie de l’esprit de Hegel

-      Schème philosophique et/ou expérience historique : problèmes de traduction

-      La dialectique maître-esclave est-elle un mythe ? : thème et variations

-      Philosophie mineure : les appropriations de  la dialectique maître-esclave

 

Jeudi 15 février 2018, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 2 (avec traduction simultanée)

Alexandre Kojève ou l’invention de la dialectique maître-esclave

-      Pré-histoire de la dialectique maître-esclave : Allemagne, États-Unis, France

-      L’Introduction à la lecture de Hegel d’Alexandre Kojève : le point de vue de l’esclave

-      Schématiser Hegel : « une œuvre de propagande destinée à frapper les esprits »

-      Variations kojéviennes : La Notion de L’autorité, Esquisse d’une phénoménologie du droit.

 

Vendredi 16 février 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 1 (sans traduction simultanée)

La matrice marxiste de la dialectique maître-esclave

-      Marx a-t-il lu « Maîtrise et servitude » ? Controverses sur l’origine du concept de lutte de classe

-      Marcuse, ou Marx sive Hegel

-      Lukács et Tronti : Hegel et la naissance des « théories du point de vue »

-      Des interprétations soviétiques de la dialectique maître-esclave ?

 

Samedi 17 février 2018, 10h00-13h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 2 (sans traduction simultanée)

Brève histoire de la philosophie au XXe-XXie siècle à la lumière de la dialectique maître-esclave 

-      Hégélianisme et existentialisme : Sartre & Co.

-      Minorisations littéraires  : Breton, Bataille, Queneau

-      Minorisation psychanalytique : Lacan

-      Le déclin de l’hégélianisme ou Nietzsche versus Hegel

-      … et son retour : Butler, Žižek, Badiou

 

Lundi 19 février 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 3 (avec traduction simultanée)

Variations féministes sur la dialectique maître-esclave

-      Le Deuxième sexe de Simone de Beauvoir : genrer la dialectique maître-esclave

-      Carla Lonzi : Crachons sur Hegel

-      De la dialectique maître-esclave à Antigone… et retour (Luce Irigaray, Jessica Benjamin, etc.)

-      Le Hegel de Butler : une interprétation féministe ?

 

Mardi 20 février 2018, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 3 (sans traduction simultanée)

Retour aux origines : les sources de la dialectique maître-esclave (suite)

-      Hegel chez les historiens : l’écriture de l’histoire de l’esclavage (Patterson, Brion Davis…)

-      Hegel et la Révolution haïtienne (Buck-Morss) versus Hegel et le féodalisme allemand (Cole)

-      La dialectique maître-esclave aujourd’hui

 

Mercredi 21 février 2018, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 4 (avec traduction simultanée)

Reprise, synthèse, ouverture

-      Retour sur les conférences et séminaires ; lectures et discussion

-      Faire de l’histoire de la philosophie autrement

 

Jeudi 22 février 2018, 9h00-12h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 4 (sans traduction simultanée)

Ouverture : Décentrer l’histoire de la philosophie

-      Critique de l’histoire de la philosophie

-      « Contre l’État » : L’Empire de la philosophie

-      Illustration 1 : Les origines impériales de la philosophie

-      Illustration 2 : capitalisme et colonialisme dans la philosophie classique et moderne

-      Illustration 3 : Philosophie et Révolution française – une histoire mondiale

 

 

Bibliographie du cours

Simone de Beauvoir, Le Deuxième sexe (2 tomes) [1949], Paris, Gallimard, 1986.

W.E.B Du Bois, Les Âmes du peuple noir [1903], Paris, La Découverte, 2017

Susan Buck-Morss, Hegel et Haïti, Paris, Lignes - Léo Scheer, 2006.

Judith Butler et Catherine Malabou, Sois mon corps : Une lecture contemporaine de la domination et de la servitude chez Hegel, Montrouge, Bayard, 2010.

Angela Davis, Lectures on Liberation [1971], in Frederick Douglass, Narrative of the Life of Frederick Douglass, an American Slave, San Francisco, City Light Books, 2010.

Gilles Deleuze, Nietzsche et la philosophie [1962], Paris, PUF, 1992.

Frantz Fanon, Peau noire, masques blancs [1952], Paris, Le Seuil, 2015.

Paul Gilroy, L’Atlantique Noir. Modernité et double conscience [1993], Paris, Éditions Amsterdam, 2017.

Kimberly Hutchings et Tuija Pulkinnen (dir.), Hegel’s Philosophy and Feminist Thought, New York, Palgrave Macmillan, 2010.

Luce Irigaray, Speculum de l’autre femme, Paris, Éditions de Minuit, 1974.

Patricia Jagentowicz Mills (dir.), Feminist Interpretations of G.W.F. Hegel, University Park, The Pennsylvania State University Press, 1996.

Alexandre Kojève, Introduction à la lecture de Hegel [1947], Paris, Gallimard, 1979.

Alexandre Kojève, La Notion de l’autorité, Paris, Gallimard, 2004.

Alexandre Kojève, Esquisse d’une phénoménologie du droit, Paris, Gallimard, 2001.

Jacques Lacan, Écrits I [1966], Paris, Le Seuil, 2014.

Carla Lonzi, Crachons sur Hegel. Une révolte féministe [1970], Paris, Eterotopia, 2017.

Herbert Marcuse, Raison et révolution [1941], Paris, Éditions de Minuit, 1968.

Jean-Paul Sartre, L’Être et le néant. Essai d’ontologie phénoménologique [1943], Paris, Gallimard, 2016.

 

Philosophie – Suzanne Husson

7 – 15 novembre 2017

Connaissance de soi et rapport à soi dans la philosophie antique

Suzanne Husson  

Université Paris 4

 

Bio-bibliographie de l’enseignant

Ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure de Fontenay Saint Cloud, Suzanne Husson est maître de conférences à l’Université Paris-Sorbonne (Paris IV), membre du Centre de recherches pour la pensée antique Léon Robin (UMR 8061), ainsi que du LABEX Resmed, ses domaines de recherche sont l’histoire du cynisme et du stoïcisme anciens et plus généralement l’histoire de l’idée de nature, d’autarcie ainsi que du rapport à la religion dans la philosophie antique. Elle a publié notamment,

Une cité en quête de la nature. La République de Diogène le cynique, Paris : Vrin, coll. « Histoire des doctrines de l’Antiquité classique, 2011

Interpréter le De interpretatione, S. Husson (éd), Paris, Vrin, coll. « Bibliothèque d’histoire de la philosophie », 2009.

Et prépare actuellement une traduction commentée du Contre les oracles d’Oenomaus de Gadara.

Programme du cours

Demander aux philosophies de l’Antiquité de répondre aux questions contemporaines sur le moi est une démarche à première vue déconcertante puisque nous ne retrouvons pas chez ces penseurs certains traits caractéristiques de notre rapport à nous-mêmes, comme la valorisation de l’individualité ou de la spontanéité. Cependant, c’est justement cette différence qui les rend précieux : moi centré sur l’intellect des platoniciens, sur le cosmos pour les stoïciens, ces courants dominants dans l’Antiquité proposaient à l’individu de se vivre en permanence comme la partie d’un tout qui le dépasse ; l’épicurien même, centré pourtant sur ses propres affects de plaisir et de peine, se rapporte néanmoins à la nature. Le moi individuel, se comprenant lui-même, avant tout comme un être singulier, n’apparait véritablement en philosophie qu’avec le christianisme, et cette singularité, qui n’est désormais plus réprimée mais déployée dans le récit de soi, ne prend sens que dans sa relation à la singularité divine.

 

Mardi 7 novembre 2017, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 1 (avec traduction simultanée)

Moi antique et moi moderne

Partie 1 : Particularités du moi moderne

Partie 2 : « Patience mon cœur ! » : Moi homérique et moi tragique

 

Mercredi 8 novembre 2017, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 2 (avec traduction simultanée)

Les différents rapports à soi chez Platon

Partie 1 : Le juste rapport à soi et le démon intérieur

Partie 2 : Les rapports déviés à soi-même : l’exemple du moi démocratique

 

Jeudi 9 novembre 2017, 16h30-19h30, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 3 (avec traduction simultanée)

Le stoïcisme et la centration cosmique du moi

Partie 1 : Nature cosmique et nature intérieure dans le stoïcisme

Partie 2 : Sagesse et exercices de l’âme dans le stoïcisme

 

Vendredi 10 novembre 2017, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 1 (sans traduction simultanée)

L’âme et le corps : qu’est-ce que se connaître soi-même ?

Partie 1 : L’identification négative au corps chez Platon

Partie 2 : la connaissance de soi et le miroir de l’autre

 

Samedi 11 novembre 2017, 10h00-13h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 2 (sans traduction simultanée)

Niveaux de réflexivité et niveaux du moi chez Plotin

Partie 1 : La place de l’âme dans l’ontologie plotinienne

Partie 2 : De la saisie de soi au dépassement de soi

 

Lundi 13 novembre 2017, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Conférence 4 (avec traduction simultanée)

Saint Augustin et l’avènement de l’individu

Partie 1 : Oubli de soi et connaissance de soi

Partie 2 : Confession, récit de soi et constitution de soi

 

Mardi 14 novembre 2017, 16h00-19h00, salle 303, 43 Srednii prospekt, V.O.

Séminaire 3 (sans traduction simultanée)

Le moi épicurien, un moi autocentré ?

Partie 1 : Un nouveau rapport aux affects

Partie 2 : Au delà de l’atomisme, le moi épicurien et le temps

 

Mercredi 15 novembre 2017, 9h00-12h00, salle 13, 28 rue Tchaïkovskogo « Maison du juriste »

Séminaire 4 (sans traduction simultanée)

Vivre en sceptique : la réduction de soi au vécu

Partie 1 : l’epochè sceptique

Partie 2 : apories de la connaissance de soi

 

Bibliographie du cours

Textes

Platon: République, IV, VIII, IX; Alcibiade, 127 c-132 b, Phèdre 244 a sqTimée, 90 a-c, Apologie de Socrate.

Aristote: Éthique à Eudème, VII, 12

Épictète : Manuel Entretiens

Marc Aurèle : Pensées pour moi-même

Plotin : Traités 49 (V,3) ; 53 (1,1)

Saint Augustin, Les confessionsLa Trinité, X.

Épicure : Lettre à Hérodote, Lettre à Ménécée

Lucrèce : De la nature V, 925-1457.

Sextus Empiricus, Esquisses pyrrhoniennes I ;  Contre les mathématiciens, VII 263-446

Littérature secondaire

Ouvrages généraux

De Libera, Archéologie du sujet, Paris, Vrin, 2008, 2 t.

Descola, Ph., Par-delà nature et culture, Paris, Gallimard, 2005

Taylor, Ch., Les sources du Moi, Paris, Seuil, 1998, trad. fr. de Sources of the self, 1989.

 

Le moi dans l’Antiquité

Courcelle, P., Connais-toi toi-même. De Socrate à Saint Bernard. Paris, Études Augustiniennes, 1974-5

Foucault, M., Histoire de la sexualité, t 3, Le souci de soi, Paris, Gallimard, 1984

Foucault, M., L’herméneutique du sujet, Paris, Gallimard/Seuil, 2001

Hadot, P., Exercices spirituels et philosophie antique, Paris, Albin Michel, 2002, 1ère ed. 1981

Romilly (de), J., «Patiencemon cœur !…» L’essor de la psychologie dans la littérature grecque classique. Paris, Les Belles Lettres, 1984

Sorabji, Richard, Self. Ancient and modern insights about Individuality, Life, and Death, Oxford, Clarendom, 2006.

Vernant, J.P., L’individu, la mort l’amour, Paris, Gallimard, 1989, surtout le dernier chapitre.

Platon

Brunschwig, J., « Sur quelques emplois d’opsis’ », in Zetesis (Mélanges E. De Strycker), Anvers, 1973, p. 24-39.

Brunschwig, J., « La déconstruction du ‘Connais-toi toi-même’ dans l’Alcibiade Majeur’, in Marie-Laurence Desclos (éd.), Réflexions contemporaines sur l’antiquité classique, Journées Henri Joly 1993, Grenoble, Université Pierre Mendès France, 1996, p. 61-84.

Gill, Ch., « La connaissance de soi dans l’Alcibiade de Platon », Études platoniciennes, 4, 2006, 2997

Tsouna, V., « Socrate et la connaissance de soi : quelques interprétations », Philosophie antique 1, 2001.

Plotin

Aubry, G., Plotin, Traité 53 (I, 1), intr., trad., com. et notes par G. Aubry, Paris, Cerf, 2004,.

Aubry, G., « Conscience, pensée et connaissance de soi selon Plotin : le double héritable de l’Alcibiade et du Charmide » Études platoniciennes, 4, 2006-7.

Dixsaut, M. ; Morel, P.-M., La connaissance de soi: études sur le traité 49 de Plotin, Paris, Vrin, 2002.

Dodds, E. R., Les Grecs et l’irrationnel [1951], Paris, Flammarion («Champs»), 1999, chapitre « Les bienfaits de la folie ».

Hadot, P., Plotin ou la simplicité du regard, Paris, Études Augustiniennes, 1989, rééd. Gallimard « Folio Essais », 1997.

Morel, P.-M., « Individualité et identité de l’âme humaine chez Plotin », Cahiers Philosophiques de Strasbourg 8, 1999, p. 53-66.

Hahm, B, Plotin, Traité 49 (V,3), intr., trad., com. et notes par B. Hahm, Paris, Cerf, 2000.

Le stoïcisme

Goldschmidt, V., Le système stoïcien et l’idée de temps, Paris, Vrin, 1985.

Hadot, P., La citadelle intérieure. Introduction aux Pensées de Marc Aurèle, Paris, Fayard, 1992.

 

Saint Augustin

Bermon, E., Le « cogito » dans la pensée de Saint Augustin, Paris, Vrin, 2001.

Marion, J.-L., Au lieu de soi : l’approche de saint Augustin, Paris, PUF, 2008.

Philosophie – Claire CRIGNON


10 – 18 avril 2017

Médecine, santé et maladies : histoire et critique philosophique

Claire CRIGNON

Université Paris IV – Sorbonne Universités

 

Philosophie – Fabienne BRUGÈRE


14 – 22 février 2017

L’esthétique est-elle une pensée critique?

Fabienne BRUGÈRE

Université Paris 8 – Vincennes-Saint-Denis

 

Philosophie – Plinio PRADO


7 – 15 novembre 2016

La littérature comme manière de vivre.

Fondements esthétiques de la critique moderne. De la révolte romantique aux formalistes russes et au-delà.

Plinio Prado

Université de Paris VIII

 

 

  Русский      Francais

Réseaux sociaux


Afin de recevoir automatiquement les nouvelles publications du Collège, pensez à vous abonner à nos pages des réseaux sociaux.

Catalogue de la bibliothèque

Horaires:
lundi 15h - 16h00
mardi15h - 16h00
mercredi fermée
jeudi 15h - 16h00
vendredi15h - 16h00
samedi fermée